Chercheur

    Maja Krajinovic , M.D.

    maja.krajinovic@umontreal.ca
    Maja Krajinovic
    Axe de recherche
    Maladies virales, immunitaires et cancers
    Thème de recherche
    Pharmacologie et pharmacogénétique
    Adresse
    CHUSJ

    Téléphone
    514 345-4931 #6259

    Fax
    514 345-4731

    Titres

    • Professeure titulaire, Départements de pédiatrie et de pharmacologie, Université de Montréal.

    Formation

    • Études postdoctorales, Centre de recherche CHU Sainte-Justine, Centre de cancérologie Charles-Bruneau, Montréal, 1995-1998.
    • Études postdoctorales, International Centre for Genetic Engineering and Biotechnology, Trieste, Italie, 1992-1994.
    • Doctorat en biologie moléculaire, Université de Belgrade, Yougoslavie, 1987-1991.
    • Maitrise en génétique médicale, Université de Belgrade, 1984-1986.
    • Stage en médecine générale et licence en médecine, 1982-1984.
    • MD, Université de Belgrade, 1977-1982.

    Intérêts de recherche

    La plupart des médicaments sont caractérisés par une variabilité pharmacocinétique et pharmacodynamique, ce qui explique la variabilité des réponses observées entre des patients exposés à des posologies standards. Une telle variabilité peut expliquer les effets défavorables des médicaments comme la toxicité ou la résistance au traitement, ce qui révèle la nécessité d’identifier les facteurs associés à la variation de la sensibilité aux médicaments. Cela permettra de développer un traitement ajusté aux individus, ayant donc une efficacité accrue chez les patients résistant au traitement et une toxicité moins forte pour les patients qui y répondent bien.

    En se basant sur l’hypothèse voulant que les polymorphismes fonctionnels des gènes contrôlant des effets des médicaments (gènes candidats) contribuent significativement à la variabilité interindividuelle dans la réponse thérapeutique, nous avons développé plusieurs études en pharmacogénétique. Les principaux buts de nos projets sont : 1) de comprendre l'influence des polymorphismes de gènes candidats sur l'issue de la maladie, sur la fonction des protéines et sur l'action des drogues; 2) d’identifier des polymorphismes qui peuvent prédire le patron de résistance/toxicité chez les patients; et 3) de fournir la connaissance nécessaire à l’établissement d’une base pour le traitement personnalisé. Le projet pharmacogénétique de leucémie lymphoblastique aiguë (LLA) comprend l’étude de plusieurs agents de chimiothérapie utilisés lors du traitement. LLA est le trouble malin le plus fréquent chez l’enfant dont le traitement, malgré une amélioration du taux de survie, est associé avec la résistance au traitement et les effets secondaires des médicaments.

    De plus, nous analysons trois classes majeures de médicaments utilisés dans le traitement de l’asthme chez l’enfant. Étant donné l'incidence et la sévérité de cette maladie chez les enfants, il est primordial de fournir un traitement pouvant à la fois améliorer la santé des patients, empêcher les complications associées à la maladie dans la vie adulte et réduire les coûts. Nous avons aussi deux projets pilotes abordant la pharmacogénétique de l’acide valproique utilisé dans le traitement de l'épilepsie généralisée idiopathique (20 % des enfants avec cette maladie ne répondent pas à ce médicament) et la pharmacogénétique du busulfan un agent alkylant utilisé dans le cadre des conditionnements prégreffes de moelle osseuse. Le busulfan présente un index thérapeutique étroit : une sous-exposition augmente le risque de non prise de greffe; une surexposition risque de provoquer des complications potentiellement fatales telles qu’une maladie véno-occlusive nécessitant un suivi thérapeutique et une adaptation de posologie.

    Nous avons également amorcé un projet de recherche complémentaire qui se base sur les nouvelles approches technologiques visant le développement d’une nouvelle génération de sondes acides nucléiques qui permettront la discrimination de cibles multiples ayant une haute identité de séquence.

    Banque de données et d’échantillons biologiques sur l’asthme pédiatrique du CHU Sainte-Justine

    Prix et distinctions

    • Chercheur national, Fonds de la recherche en santé du Québec (FRSQ), 2007-2011.
    • Chercheur-boursier senior, FRSQ, 2003-2007.
    • Chercheur-boursier junior 2, 2001-2003.
    • Bourse Relève 2000, Faculté de médecine, Université de Montréal, 2000-2001.
    • Bourse de recherche postdoctorale, Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau, 1995-1998.
    • Bourse de recherche postdoctorale, Téléthon, Italie, 1993-1994.
À propos de cette page

Créée le 22 juillet 2014
Signaler ou faire une remarque

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 Centre de recherche du CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés.
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine