Chercheur

    Sylvain Chemtob , M.D. , Ph.D. , FRCPC

    sylvain.chemtob@umontreal.ca
    Sylvain Chemtob
    Axe de recherche
    Pathologies fœtomaternelles et néonatales
    Thème de recherche
    Développement fœtal et prématurité
    Adresse
    CHUSJ - Centre de Recherche

    Téléphone
    514 345-4931 #2978

    Fax
    514 345-4801

    Titres

    • Professeur titulaire, Départements de pédiatrie, d'ophtalmologie et de pharmacologie, Université de Montréal
    • Chaire de recherche du Canada en périnatologie, Niveau 1 (science de la vision)
    • Chaire Léopoldine A. Wolfe en recherche translationelle en vision, Université de Montréal

    Formation

    • Postdoctorat en physiologie, Iowa University, 1991
    • PhD en pharmacologie, Université McGill, 1989
    • Spécialisation en pédiatrie et néonatalogie, Université McGill, 1985
    • MD, Université de Montréal, 1980

    Intérêts de recherche

    Comme néonatologistes, nous faisons souvent face aux séquelles de la prématurité. Malgré que le taux de survie des prématurés ait augmenté depuis les deux dernières décennies, la morbidité surtout neurologique demeure élévée. Notre laboratoire étudie les mécanismes impliqués dans la pathogénèse, particulièrement de désordres neurodéveloppementaux (y compris la leucomalacie et l’hémorrhagie périventriculaire) ainsi que la rétinopathie du prématuré, la plus importante cause de cécité chez l'enfant. Compte tenu de l’importance de la microcirculation tant dans la genèse de ces pathologies (secondairement à sa dégénérescence) que dans la revascularisation tissulaire, l'accent est mis sur les mécanismes sous-jacents de ces processus. Nous nous concentrons sur les radicaux libres, les facteurs pro-inflammatoires ainsi que sur les nouveaux médiateurs de l’angiogénèse.

    Notre équipe a découvert les rôles importants de ces facteurs.

    • Nous avons découvert les effets cytotoxiques et les mécanismes sous-jacents de nouveaux produits de peroxydation et identifier pour la première fois leur récepteur.
    • Nous avons trouvé de nouveaux récepteurs couplés aux protéines G au niveau de la membrane nucléaire, ayant comme rôle spécifique la régulation génomique, ce qui diffère de leur rôle sur la membrane plasmatique, et décrit que les mécanismes de signalisation couplés à ces récepteurs suivent ces derniers dans le noyau cellulaire.
    • Nous avons découvert de nouveaux médiateurs agissant comme maîtres régulateurs de l’angiogénèse, ce qui constitue une des plus importantes trouvailles sur la néovascularisation;
    • Nous avons décrit une première dans le rôle des récepteurs vidangeurs, CD36, dans la génèse de la forme sèche de la dégénérescence maculaire liée à l’âge.
    • Nous avons trouvé de nouvelles plateformes dans le développement de modulateurs allostériques de récepteurs à structure complexe, tels que les récepteurs contenant des tyrosines kinases. Cette découverte a mené au développement de puissantes molécules innovatrices anti-inflammatoires de 4e génération.
    • Nous avons démontré les bénéfices de l’ibuprofène par rapport à l’indométacine dans la fermeture du canal artériel du nouveau-né prématuré. L’ibuprofène a été approuvé par la European Medicines Agency (2004) et la Food and Drug Administration (2006), et est présentement employé régulièrement en clinique.

    Il est donc clair que les concepts que nous avons développés n’ont pas seulement des conséquences sur le nouveau-né mais également sur d'autres pathologies telles les ischémies cérébrales de l'adulte, le diabète, l'athérosclérose et la dégénérescence maculaire liée à l’âge. De plus, nos recherches ont mené des applications cliniques concrètes. Notre équipe travaille présentement à mettre au point d’autres modalités thérapeutiques innovatrices.

    Prix et distinctions

    • Directeurs de pédiatries du Canada – Prix d'excellence en recherche clinique, 2013
    • Prix ​​Chercheur de carrière – recherche pédiatrique, Fondation des étoiles (Québec), 2012
    • Association for Research in Vision and Ophthalmology, Bourse argent, 2012
    • Bourse, Académie canadienne des sciences de la santé, 2006
    • Prix de recherche Aventis-Pasteur (meilleur chercheur canadien en santé pédiatrique), Société canadienne en pédiatrie, 2002
    • Chaire de recherche du Canada en périnatology, niveau 2, 2001-2005; 2006-2010; niveau 1, 2011-2017
    • Prix André-Dupont pour l'excellence des travaux de recherche, Club de recherches cliniques du Québec, 2000
À propos de cette page

Créée le 22 juillet 2014
Signaler ou faire une remarque

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 Centre de recherche du CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés.
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine