Chercheur

    Rosemarie Brendgen , Ph.D.

    brendgen.mara@uqam.ca
    Rosemarie Brendgen
    Axe de recherche
    Cerveau et développement de l’enfant
    Thème de recherche
    Développement des psychopathologies
    Adresse
    CHUSJ

    Téléphone
    514 345-4931 #4071

    Sommaire de carrière

    Mara Brendgen a obtenu son doctorat en psychologie et éducation à la Freie Universität Berlin en 1996. Par la suite, elle a entrepris des études postdoctorales au Groupe de recherche sur l'inadaptation psychosociale chez l'enfant (GRIP) à l'Université de Montréal et au Centre de recherche sur le développement humain à l'Université Concordia. En 2000, Dr Brendgen a obtenu un poste de chercheur au centre de recherche du CHU Ste-Justine. En 2001, elle a joint le Département de psychologie de l'Université du Québec à Montréal comme professeure adjointe et a obtenu la permanence en 2005 et la titularisation en 2011.

    Ses intérêts de recherche portent sur les liens entre, d’une part, les facteurs individuels, familiaux et sociaux et, d’autre part, le développement de l’agressivité et de la victimisation chez les enfants et les adolescents. En plus de s’intéresser aux facteurs de risque associés à l’agressivité et à la victimisation, Dr Brendgen étudie leurs effets à moyen et long terme sur le développement psychosocial et sur la santé mentale et physique des jeunes. Deux autres sujets retiennent son attention. Le premier concerne les facteurs de modération (les caractéristiques personnelles, les relations d’amitié, la relation avec la fratrie, la relation de l’enfant avec ses parents, etc.) susceptibles de protéger l’enfant vis-à-vis des conséquences possibles de ses conduites agressives ou de ses expériences de victimisation. Le second touche aux mécanismes susceptibles de rendre compte des liens longitudinaux entre les conduites agressives, les expériences de victimisation et les problèmes d’adaptation ultérieurs. Ces mécanismes se rapportent en particulier aux échanges bi-directionnels qui résultent de l’interaction entre les dispositions personnelles des enfants (leur vulnérabilité génétique) et leurs interactions quotidiennes avec les parents, les enseignants et les pairs. Ses travaux de recherche sont financés par divers organismes nationaux et provinciaux, dont les IRSC, le CRSH et le FQRSC.

    Prix et distinctions

    • Chercheur-boursier senior, 2008-2012 (244 743$), Fonds de la recherche en santé du Québec
    • Chercheur-boursier junior 2, 2004-2008 (205 693 $), Fonds de la recherche en santé du Québec
    • Chercheur-boursier 2001-2005 (160 000 $), Conseil québécois de la recherche sociale (CQRS) (refusée en mai 2001 après avoir accepté la position de professeure à l’UQAM)
    • Mention Summa Cum Laude accordée en 1996 par la Freie Universität de Berlin, pour thèse de doctorat
À propos de cette page

Créée le 22 juillet 2014
Signaler ou faire une remarque

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 Centre de recherche du CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés.
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine