Chercheur

    Sonia Cellot , M.D. , Ph.D.

    sonia.cellot@umontreal.ca
    Sonia Cellot
    Axe de recherche
    Maladies virales, immunitaires et cancers
    Thème de recherche
    Cancers : mécanismes génétiques et moléculaires et nouvelles thérapies
    Adresse
    CHUSJ - Centre de Recherche

    Téléphone
    514 345-4931 #6026

    Titres

    • Chef adjointe d'axe, Maladies immunitaires et cancers, Centre de recherche du CHU Sainte-Justine
    • Hématologue pédiatrique, CHU Sainte-Justine
    • Professeure adjointe de clinique, Département de pédiatrie, Université de Montréal

    Intérêts de recherche

    • Cellules souches hématopoïétiques (CSH)
    • Modification de la chromatine par méthylation
    • Leucémie myéloïde aiguë (LMA) pédiatrique

    Les CSH à longue durée de vie contribuent à la production constante de toutes les lignées de cellules matures du système sanguin. Elles constituent un aspect cellulaire essentiel à la réalisation de greffes dans les cas de tumeurs malignes à haut risque, dont la leucémie. Toutefois, les facteurs qui déterminent le destin des CSH restent mal définis, et il demeure difficile d’isoler ces cellules et de les cultiver ex vivo, ce qui limite leur applicabilité clinique.

    Dans le cadre de ses études supérieures, la Dre Cellot avait pour projets de mettre au point des stratégies plus efficaces d’expansion des CSH in vitro ainsi que, en ayant recours à la génomique fonctionnelle, d’optimiser les tests de dépistage servant à identifier les régulateurs de CSH. Plusieurs gènes candidats ont ainsi pu être testés en parallèle au moyen d’un ensemble de stratégies standardisées d’isolement, de transduction et de greffe de CSH, par l’entremise de tests de surexpression et d’invalidation (knock-down) des gènes candidats ciblés. Plusieurs régulateurs de CSH ont été identifiés à l'aide de ces stratégies.

    La Dre Cellot s’intéresse aujourd’hui principalement au rôle que joue, dans la biologie des CSH humaines, la modification de la chromatine par méthylation. L’accès de la machinerie transcriptionnelle au code génétique passe par l’action conjuguée des enzymes qui modifient la chromatine. Le gène de leucémie de lignée mixte (LLM), qui code pour une histone méthyltransférase (de la lysine 4 sur l’histone 3, ou H3K4), joue un rôle dans le maintien normal des CSH. Ce gène est muté dans plus de 70 % des cas de leucémie infantile. Alors qu’on croyait le processus irréversible, la méthylation des histones est maintenant considérée comme un processus dynamique, depuis que l'histone déméthylase LSD1 (KDM1A) a été identifiée en 2004.

    Grâce à des travaux antérieurs, le gène JARID1B (KDM5B), un effaceur (eraser) de la marque épigénétique H3K4, a été identifié comme régulateur des gènes associés aux cellules souches, et son invalidation mène à l’expansion des CSH de culture (Cellot S., Espoir KJ et al, Blood 2013). Le rôle joué par les histones déméthylases dans la biologie des CSH et le développement du cancer est à être élucidé et fait l’objet d’un contrôle pharmacologique actif.

    Sommaire de carrière

    La Dre Sonia Cellot est professeure adjointe de clinique au Département de pédiatrie de l’Université de Montréal et chercheure dans l’axe Maladies virales, immunitaires et cancers au Centre de recherche du CHU Sainte-Justine. À titre d’hématologue pédiatrique active dans le service d’hémato-oncologie du CHU Sainte-Justine depuis 2009, elle codirige le programme de traitement de la leucémie myéloïde aiguë. À titre de clinicienne, elle prodigue des soins principalement au sein de l’équipe de greffe de cellules souches hématopoïétiques et conçoit des tests diagnostiques en tant que conseillère médicale du laboratoire de biologie moléculaire.

    De concert avec la Dre Josée Hébert, elle est cochercheure de la sous-division de leucémie pédiatrique de la Banque de cellules leucémiques du Québec, laquelle vise à préserver systématiquement les échantillons de leucémie myéloïde pédiatrique aiguë (LMA) à des fins de recherche. La Dre Cellot est titulaire d’un doctorat en biologie moléculaire de l'Université de Montréal, où elle a travaillé sur l'identification des facteurs nucléaires qui régulent l'activité des cellules souches hématopoïétiques (CSH). Ses recherches portaient sur les régulateurs épigénétiques de ces CSH et de la leucémie myéloïde pédiatrique aiguë.

    Financements

    • Fondation Centre de cancérologie Charles-Bruneau
    • Fondation CHU Sainte-Justine
    • Fondation Cole
    • Fonds de recherche du Québec – Santé (FRQS)
    • Institut de recherche Terry Fox

    Présentations

    • Cellot S., Hope K.J., Sauvageau M., Chagraoui J., Deneault, É. Mayotte N., MacRae T., Wilhelm B.T, Sauvageau, G. A functional in vivo RNAi screen involving JmjC domain containing candidates unravels Jarid1b as a negative modulator of hematopoietic stem cell self-renewal. American Society of Hematology (ASH) meeting, San Diego, Dec. 2011.
    • Pécheux L., Teira P., Bittencourt H., Laramée L., Dormoy-Raclet V., Duval M., Hébert J., Haddad E., Cellot S. GATA2 mutations screening is recommended prior to related transplant for selected cases of pediatric myelodysplastic syndrome (MDS). Canadian Blood and Marow Transplantation Group (GBMTG) annual conferes. Winnipeg, 2013.
À propos de cette page

Créée le 22 juillet 2014
Signaler ou faire une remarque

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 Centre de recherche du CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés.
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine