Chercheur

    Yves Théoret , Ph.D.

    yves.theoret@recherche-ste-justine.qc.ca
    Yves Théoret
    Axe de recherche
    Maladies virales, immunitaires et cancers
    Thème de recherche
    Pharmacologie et pharmacogénétique
    Adresse
    CHUSJ

    Téléphone
    514 345-4931 #6275

    Fax
    514 345-4801

    Sommaire de carrière

    Le laboratoire de pharmacocinétique au Département de biologie médicale étudie les relations qui existent entre les concentrations des médicaments et leurs métabolites (produits de transformation du médicament) dans le plasma et les cellules sanguines, ainsi que la réponse thérapeutique, tout en tenant compte des particularités génétiques des individus ou d'une population donnée (Canadiens français, Amérindiens, Noirs américains, Asiatiques). Ces particularités (ou polymorphismes) peuvent se traduire par un ralentissement ou une accélération de la transformation enzymatique du médicament et/ou par une amplification ou une réduction de la réponse médicamenteuse sur des sites tissulaires spécifiques. En déterminant ces diverses variables, il est possible d'individualiser et d'optimiser le traitement thérapeutique tout en minimisant les effets toxiques.

    Nos études avec les thiopurines (6-mercaptopuirine ou Purinethol; azathioprine ou Imuran) administrées chez les enfants ont permis de valider cet axiome. Ainsi, les patients avec une déficience de l'activité d'une enzyme de transformation du médicament (thiopurine méthyltransférase) ont de plus hautes concentrations de métabolites actifs (nucléotides du 6-thioguanine) et un pourcentage de réponse thérapeutique plus élevé que les patients qui n'ont pas une activité enzymatique réduite. Le sexe et l'âge du patient sont également des facteurs déterminants en regard à la pharmacocinétique du médicament et à la réponse thérapeutique.

    En ce qui concerne l'impraticabilité évidente d'effectuer une pharmacocinétique (mesure de la concentration du médicament et de ses métabolites en fonction du temps) sur toutes les substances médicamenteuses administrées chez les enfants avec diverses maladies, nous étudions également les relations possibles entre l'intensité de la dose médicamenteuse (quantité administrée sur une période de temps) et la réponse thérapeutique telle qu'évaluée par divers paramètres (compte en globules blancs, acidité gastrique, enzymes hépatiques). Des logiciels spécialisés nous permettent d'établir ces relations.

À propos de cette page

Créée le 22 juillet 2014
Signaler ou faire une remarque

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 Centre de recherche du CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés.
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine