Chercheur

    Nikolaus Heveker , Ph.D.

    nikolaus.heveker@recherche-ste-justine.qc.ca
    Nikolaus Heveker
    Axe de recherche
    Maladies virales, immunitaires et cancers
    Thème de recherche
    Infection et immunité
    Adresse
    CHUSJ - Centre de Recherche

    Téléphone
    514 345-4931 #4190

    Fax
    514 345-4801

    Titres

    • Professeur titulaire, Départment de biochimie, Université de Montréal

    Stage(s) proposé(s)

    • Aucune offre

    Formation

    • Postdoctorat, Institut Cochin, Paris, 1996-2001.
    • Postdoctorat, Institut Pasteur, Paris, 1993-1996.
    • Doctorat en biochimie, Humboldt Universität, Berlin, 1993.

    Intérêts de recherche

    Les récepteurs couples aux protéines G contrôlent les fonctions des systèmes nerveux, immunitaire et endocrine. La liaison de ligans naturels déclenche des cascades de signalisation intracellulaire d’une grande diversité. Toutefois, les bases moléculaires de cette diversité de signalisation restent mal comprises. À présent, les récepteurs couples aux protéines G sont la plus grande classe de cibles pharmacologiques. Une meilleure compréhension du mécanisme de régulation de la diversité de leurs réponses contribuera à des thérapies mieux ciblées. Par exemple, plutôt qu’empêcher la liaison du ligand naturel, un composé modulerait quelques-unes, mais pas toutes, le fonctions du récepteur.

    Les récepteurs de chimiokine appartiennent à la famille des récepteurs couples aux protéines G. Leurs ligands, les chimiokines, sont des petites protéines chimiotactiques. Les chimiokines et leurs récepteurs jouent des rôles primordiaux dans l’hématopoièse, l’inflammation et la réponse immune. À ce titre, ils sont impliqués dans des nombreuses maladies. Par exemple, CCR2 joue un rôle important dans la formation de plaques athérosclérotiques. CXCR4 et CXCR7 sont des molécules clé pour la croissance de tumeurs et la formation de métastases. Finalement, CXCR4 et CCR5 sont des corécepteurs à l’entrée du virus de l’immunodéficience humaine (VIH) dans des cellules cibles.

    Notre recherche étudie les rapports structure-fonction des récepteurs de chimiokine. Nous étudions les effets conformationels des ligands naturels de Cr2 sur le récepteur, ainsi que leurs effets fonctionnels. Nous étudions également les fonctions du récepteur CXCR7. Finalement, nous étudions les effets d’associations de récepteurs de chimiokine avec d’autres protéines, récepteurs ou protéines auxiliaires sur leurs conformations et fonctions. À cette fin, nous nous servons de méthodes virologiques (VIH) et de la technique BRET (bioluminescence resonance energy transfer), ainsi que de méthodes liées à la biologie moléculaire et à la signalisation, pour lesquelles notre laboratoire a développé une expertise.

    Prix et distinctions

    • Bourse de nouveau chercheur, Instituts de recherche en santé du Canada, 2007-2012.
    • Chercheur-boursier Junior 2, Fonds de la recherche en santé du Québec, 2003-2005.
À propos de cette page

Créée le 22 juillet 2014
Signaler ou faire une remarque

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 Centre de recherche du CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés.
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine