• English

Améliorer la vie des personnes atteintes du syndrome de l’X fragile

Essai clinique sur la Metformine

Des chercheurs testent l’efficacité de la Metformine pour aider à améliorer la vie quotidienne des personnes atteintes du syndrome de l’X fragile (FXS).

Pourquoi cette étude?

Notre étude à double aveugle nous permettra d’approfondir nos connaissances sur l’innocuité et de démontrer les avantages potentiels du médicament Metformine sur les difficultés et symptômes des personnes atteintes du Syndrome de l’X Fragile (SXF) :

  • retards de langage/cognitifs
  • alimentation excessive
  • obésité
  • hypogonadisme
  • puberté retardée

Ce que feront les participants

  • L’étude est d’une durée de 4 mois. Elle inclut 3 visites à la clinique et 5 appels téléphoniques pendant la prise de la Metformine.
  • Les participants devront compléter diverses tâches, questionnaires et examens. Les participants auront également une prise de sang, ainsi que des prélèvements d’échantillons d’urine et de selles.

Qui peut participer?

Personnes âgées de 6 à 25 ans qui ont reçu un diagnostic de SXF (et qui correspondent aux critères d’inclusion ou d’exclusion).

Comment participer?

Si vous souhaitez en savoir plus, ou si vous souhaitez participer, communiquez avec notre coordonnatrice de projet à l’Universty of Alberta par téléphone au 780-492-9461ou par courriel à metcoord@ualberta.ca ou notre coordonnatrice de projet au CHU Sainte-Justine par téléphone au 514-345-4931, poste 2789 ou par courriel à maryse.thibeault@recherche-ste-justine.qc.ca.

Visiter notre site web à : www.metforminfxs.com

Ensemble, nous pouvons être en mesure de donner à ceux qui ont reçu un diagnostic de SFX (et leurs familles) une meilleure expérience de vie.

Projet

«Étude à double-insu, contrôlé par placebo, sur la Metformine, administrée aux personnes ayant le syndrome X- Fragile (SXF)».

Les chercheurs principaux de cette étude sont le Dr Francois Bolduc, MD, PhD, FRCPC (www.bolduclab.com), au Département de pédiatrie de l’University of Alberta et les Drs Sébastien Jacquemont, MD, et Sarah Lippe, PhD, au Département de génétique du CHU Sainte-Justine à Montréal. Pro00081059.

À propos de cette page
Mise à jour le 10 novembre 2020
Créée le 26 février 2020
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 Centre de recherche du CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés.
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine