• English

Centre de recherche
mercredi 3 mars 2021
Communiqué de presse

Cinq projets porteurs d’espoir en recherche voient le jour au CHU Sainte-Justine

Près de 40 M$ en subvention du Fonds d’innovation de la Fondation canadienne pour l’innovation

MONTRÉAL, le 3 mars 2021 – Aujourd’hui, le très honorable premier ministre du Canada, Justin Trudeau, a déclaré financer plus de 518 millions de dollars pour soutenir l’infrastructure de recherche, par l’entremise du concours 2020 du Fonds d’innovations de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI). Le CHU Sainte-Justine est fier d’annoncer que cinq projets novateurs en recherche font partie du lot.

L’honorable François-Philippe Champagne, ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie, s'entretiendra plus tard aujourd'hui avec certains leaders de projets financés dans le cadre de ce concours, incluant la professeure Anick Bérard au CHU Sainte-Justine. (Regardez la conversation en direct, à 13 h HE)

Au CHU Sainte-Justine

Fruit d’un effort collaboratif entre des chercheurs du CHU Sainte-Justine et d’autres institutions, ces cinq projets comportent l’acquisition ou le développement d’infrastructures d’avant-garde, notamment en intelligence artificielle, gestion de bases de données massives, thérapie génique, génie cellulaire et tissulaire, et imagerie cérébrale, qui permettront d’accroître la capacité de recherche et de soutenir des activités de recherche de calibre mondial au bénéfice des jeunes patients et de leur famille.

Travaillant activement dans des domaines de recherche variés, l’expertise de nos chercheurs permettra l’avancement des connaissances dans divers domaines, tels que : les risques associés à l'utilisation des médicaments durant la grossesse pour la mère et l'enfant, les troubles neurodéveloppementaux, le développement de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement des maladies génétiques et du cancer, l’amélioration de la prise en charge des patients aux unités de soins intensifs, et la facilitation de l’utilisation de données génomiques et de santé pour l’aide à la prise de décision chez les cliniciens.

Les projets financés par le Fonds d’innovation permettront au Canada de demeurer une figure de proue de l’exploration du savoir et de la production de connaissances, tout en générant d’importantes retombées sociales, environnementales, économiques ou en matière de santé afin d’apporter des solutions aux défis mondiaux.

Projets dirigés au Centre de recherche du CHU Sainte-Justine

Canadian Mother-Child Cohort Active Surveillance Initiative (CAMCCO)
Pre Anick Bérard
Co-chef d’équipe : Pr Sherif Eltonsy (Université du Manitoba)
Financement : 2,9 M$

Plus de 75% des femmes enceintes prennent des médicaments dont nous ne connaissons ni les risques ni les avantages.

Le projet Canadian Mother-Child Cohort Active Surveillance Initiative (CAMCCO) vise à quantifier les risques et les avantages de l'utilisation de médicaments d'ordonnance pendant la grossesse sur les résultats de santé à court et à long terme de la mère et de l'enfant afin d'avoir des impacts significatifs sur la façon dont les médicaments sont utilisés et prescrits pendant la grossesse et l'enfance, et sur la manière dont les politiques de santé sont mises en œuvre.

Afin d’atteindre cet objectif, de grandes cohortes harmonisées sont nécessaires. CAMCCO comblera cette lacune grâce à une infrastructure de pointe qui recueillera des données administratives, hospitalières et de naissance.

Une équipe multidisciplinaire de 5 provinces canadiennes sera mise en place pour exploiter les grandes bases de données provinciales en santé. L'utilisation de données multiprovinciales sur la santé donnera également accès à des populations diverses et donnera lieu à l'élaboration d'un programme de recherche et de surveillance active de classe mondiale en pharmaco-épidémiologie périnatale.

Centre IMAGINE CHUSJ : Imagerie pour la santé mentale à travers l’âge, la génétique et l'environnement
Pre Patricia Conrod
Co-chef d’équipe : Dr Gregory Lodygensky
Financement : 7,1 M$

Parce que les enfants ne peuvent pas aussi bien communiquer leurs états cognitif et psychologique que les adultes, l'utilisation de stratégies neurophysiologiques et de neuro-imagerie non verbales pour affiner le diagnostic et l'évaluation des résultats du traitement est une stratégie prometteuse pour les conditions neurodéveloppementales.

Le Centre IMAGINE CHUSJ : Imagerie pour la santé mentale à travers l’âge, les gènes, les interactions, les neurones et l'environnement mettra en place une installation de numérisation pédiatrique multimodale dédiée à la recherche. Cette infrastructure soutiendra la recherche computationnelle et quantitative avec des approches multimodales pour étudier les changements dans le cerveau néonatal, pédiatrique et adolescent avec des paramètres anatomiques, métaboliques et fonctionnels quantitatifs au cours des périodes de développement clés et en relation avec d'importantes influences environnementales et congénitales.

Cette infrastructure permettra d'établir un centre d'imagerie pédiatrique de classe mondiale, qui contribuera à former la prochaine génération de cliniciens et de chercheurs en santé cérébrale pédiatrique.

Ceci est particulièrement pertinent dans la recherche sur les populations pédiatriques, par rapport aux populations adultes, en raison de la nature en évolution rapide du cerveau de l'enfant.

Innovative Program in Gene, Cell and Tissue Engineering for the treatment of Pediatric Monogenic Diseases and Cancers
Dr Elie Haddad
Co-chef d’équipe : Pr Alexey V. Pshezhetsky
Financement : 6,8 M$

Il existe plus de 7 000 maladies rares, dont la plupart sont des maladies génétiques ou des cancers, y compris tous les cancers de l’enfant. En raison de leur grande diversité et de leur rareté individuelle, nombre de ces maladies ne disposent pas de traitement efficace. Les thérapies basées sur la modification et l'ingénierie des cellules, des gènes et des tissus sont actuellement les principaux moteurs de l'innovation dans les maladies génétiques et les thérapies du cancer. Les premiers résultats de ces nouvelles thérapies sont porteurs d’espoir, mais leur efficacité, leur faisabilité et leur innocuité doivent être améliorées avant qu’elles soient utilisées en clinique.

L’objectif du programme de recherche est de créer une plateforme de recherche translationnelle pour accélérer considérablement le développement de thérapies génique, cellulaire et tissulaire novatrices pour le traitement des maladies rares et des cancers chez l'enfant.

Bien que ce programme se concentre sur les maladies génétiques et les cancers pédiatriques, les technologies développées seront également transposables en médecine régénérative et en immunothérapie du cancer chez l'adulte, élargissant ainsi de façon majeure la portée et l'impact.

MIIRCIC: Multimodal Intelligent Infrastructure for Research in Critically Ill Children
Dr Philippe Jouvet
Co-chef d’équipe : Pre Farida Cheriet (Polytechnique Montréal)
Financement : 2,3 M$

Les unités de soins intensifs (USI) prennent en charge les patients en situation de détresse vitale. Cette prise en charge en USI a entraîné une diminution de la mortalité, une durée d'hospitalisation plus courte et moins de complications du fait d’une surveillance continue et d’un rapport personnel/patient élevé. Cependant, les connaissances médicales et les informations cliniques ont considérablement augmenté et les contraintes du système de santé s’accompagnent de ressources limitées en personnel. Ensemble, ces considérations entraînent trois principaux obstacles à surmonter : 1) des délais dans la détection et la gestion de la détresse vitale, 2) des délais dans la mise en œuvre de bonnes pratiques et 3) le manque d'outils de recherche pour mener des essais cliniques pragmatiques intégrés dans les USI.

Les progrès rapides des systèmes de gestion des données cliniques et de l’intelligence artificielle ouvrent des perspectives de développement et validation de systèmes informatiques d'aide à la décision clinique (SIADC), pour améliorer la prise en charge des patients. Les USI sont l'environnement de recherche clinique idéal pour développer et valider les SIADC car elles collectent de nombreuses données cliniques à partir d'une surveillance continue intensive.

Le projet MIIRCIC: Multimodal Intelligent Infrastructure for Research in Critically Ill Children veut organiser une base de données et une puissante infrastructure d’analyse qui aideront à développer plusieurs SIADC pouvant être utilisés en milieu clinique. 

Projet en collaboration avec le Centre de recherche du CHU Sainte-Justine

SecureData4Health
Guillaume Bourque (Université McGill)
Co-chef d’équipe : Vincent Ferretti (CHU Sainte-Justine)
Financement : 19,9 M$

Les mégadonnées sont en train de transformer radicalement la recherche biomédicale et les soins de santé à travers le monde. Les génomes nous informent sur la prédisposition des individus aux maladies, sur leur réponse aux traitements, ainsi que sur l’impact des expositions environnementales sur leur santé.

Cependant, en tant que communauté scientifique, notre capacité à interpréter et exploiter des volumes toujours plus grands de données génomiques et de santé reste encore très limitée. Afin de réaliser le plein potentiel de la médecine personnalisée fondée sur l’exploitation de ces données massives et de l’intelligence artificielle (IA), le Québec a un urgent besoin d’une plateforme logicielle performante, d’un cadre éthico-légal et d’une infrastructure informatique à grande échelle pour le stockage, le partage et l’interprétation de ces données à l'aide d’outils d’analyse avancée, incluant l’IA.

Le projet SecureData4Health a pour objectif de créer une infrastructure infonuagique sécuritaire de stockage unique au monde pour l’hébergement, le partage et l’analyse des données génomiques et de santé générées par les centres de recherche et hôpitaux. Cette infrastructure, hébergée par Calcul Québec pour la partie financée par le Québec, offrira à tous les chercheurs et projets québécois les outils logiciels, le stockage et la puissance de calcul nécessaire qui leur font défaut actuellement pour accomplir leur recherche en génomique et en IA. De plus, le projet contribuera au développement de protocoles sécuritaires et confidentiels d’échanges de données cliniques et génomiques qui favoriseront le rayonnement des chercheurs québécois par le biais de collaborations canadiennes et internationales et ce, pour le plus grand bénéfice des patients.

Nous tenons également à souligner le financement d’un sixième projet piloté par l’Institut de recherche clinique de Montréal, auquel participe la Dre Elsa Rossignol et intitulé Neurodevelopmental basis of nervous system disorders: NeuroBasis.

La FCI investit de façon soutenue dans l’infrastructure de la recherche – de la plus fondamentale à la plus appliquée – au développement technologique. Les projets financés par le Fonds d’innovation permettront au Canada de demeurer à l’avant-garde de l’exploration du savoir et de la production de connaissances, tout en générant d’importantes retombées sociales, environnementales, économiques ou en matière de santé afin d’apporter des solutions aux défis mondiaux.

– 30 –

À propos du Centre de recherche du CHU Sainte-Justine

Le Centre de recherche du CHU Sainte-Justine est un établissement phare en recherche mère-enfant affilié à l’Université de Montréal. Axé sur la découverte de moyens de prévention innovants, de traitements moins intrusifs et plus rapides et d’avenues prometteuses de médecine personnalisée, il réunit plus de 210 chercheurs, dont plus de 110 chercheurs cliniciens, ainsi que 450 étudiants de cycles supérieurs et postdoctorants. Le centre est partie intégrante du Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine, le plus grand centre mère-enfant au Canada et le deuxième centre pédiatrique en importance en Amérique du Nord.

À propos de La Fondation canadienne pour l’innovation

Depuis plus de vingt ans, la FCI procure aux chercheurs et chercheuses les outils dont ils ont besoin pour voir grand et innover. Un système d’innovation robuste crée des emplois et des entreprises, améliore notre santé, assure un meilleur environnement et ultimement, favorise l’épanouissement des collectivités. Grâce aux investissements qu’elle fait dans les infrastructures de pointe et les équipements pour les universités, les collèges, les hôpitaux de recherche et les établissements de recherche à but non lucratif du Canada, la FCI contribue à attirer et retenir les meilleurs talents au monde, à former la prochaine génération de chercheurs et chercheuses, et à soutenir la recherche de calibre mondial de façon à renforcer notre économie et améliorer la qualité de vie de toute la population canadienne.

Source
CHU Sainte-Justine
Renseignements

Maude Hoffmann
Communications, Centre de recherche du CHU Sainte-Justine
maude.hoffmann.hsj@ssss.gouv.qc.ca

Personne-ressource auprès des médias :

Florence Meney
Conseillère-cadre – médias externes
CHU Sainte-Justine
Tél. : 514-755-2516
florence.meney.hsj@ssss.gouv.qc.ca  

Autre source / renseignements

Malorie Bertrand
Spécialiste des relations avec les médias et des réseaux sociaux
Fondation canadienne pour l’innovation
Cellulaire : 613 227-0198
malorie.bertrand@innovation.ca

Relations avec les médias
Innovation, Sciences et Développement économique Canada
ic.mediarelations-mediasrelations.ic@canada.ca

John Power
Secrétaire de presse
Cabinet du ministre de l’Innovation, des Sciences et de l’Industrie
john.power@canada.ca

À propos de cette page
Mise à jour le 10 mars 2021
Créée le 3 mars 2021
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 Centre de recherche du CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés.
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine