• English

Axes de recherche du CHU Sainte-Justine

Survol

Les activités du Centre de recherche sont réparties au sein de cinq axes, eux-mêmes divisés en thématiques de recherche.

Cerveau et développement de l'enfant

L’axe Cerveau et développement de l'enfant, regroupant des chercheurs en neurosciences et psychopathologies développementales, initie des collaborations biopsychosociales en exploitant les données provenant d’études longitudinales. Les scientifiques de cet axe ont acquis une reconnaissance internationale, en particulier en ce qui concerne le développement des systèmes sensoriels, l’étiologie et le traitement de l’épilepsie, le développement de l’hypothalamus ou le développement du langage chez l’enfant. En outre, les recherches dans le domaine des psychopathologies et du comportement de l’enfant ont mené à la création d’une unité internationale INSERM et du Centre d’excellence pour le développement des jeunes enfants. En neurosciences, les chercheurs ont obtenu pour plus de vingt millions de dollars de subventions d’organismes, tels que Génome Canada et les Instituts de recherche en santé du Canada, afin de développer une nouvelle approche pour les études des maladies neurodéveloppementales telles que la schizophrénie, l’autisme et le retard mental.

Maladies musculosquelettiques et réadaptation

L’expertise des chercheurs de l’axe Maladies musculosquelettiques et réadaptation est reconnue au niveau mondial. Cet axe favorise une approche multidisciplinaire en recherche via la recherche fondamentale, la recherche clinique et la réadaptation jusqu’au transfert des connaissances et à l’introduction d’innovations en clinique pour le mieux-être des enfants. L’exemple de la scoliose idiopathique illustre parfaitement l’approche transversale de ces chercheurs, particulièrement avec la mise au point d’un test diagnostique. Leur objectif est de développer des traitements innovateurs les moins invasifs possible pour permettre aux enfants et aux adolescents de vivre avec le minimum de limitations physiques et de dépister les maladies articulaires dès le jeune âge afin de prévenir les séquelles de ces maladies à l’âge adulte.

Maladies virales, immunitaires et cancers

Le CHU Sainte-Justine est un leader reconnu dans le domaine des Maladies virales, immunitaires et cancers, notamment pour la leucémie lymphoblastique aiguë, l’oncogénétique, la domiciliation des cellules souches dans la moelle osseuse, le rôle du foie dans le système immunitaire et la transmission du VIH de la mère à l’enfant. Notre centre de greffe de sang de cordon est le plus important au niveau mondial. Les résultats cliniques sont excellents et les chercheurs sont reconnus pour leurs travaux novateurs. Ce domaine de recherche présente un potentiel extraordinaire. D’autres chercheurs développent des partenariats avec l’industrie, notamment une subvention de plus d’un million de dollars avec IBM afin d’accélérer la recherche sur les causes et le traitement individualisé de la leucémie de l’enfant et d’autres maladies complexes en pédiatrie.

Pathologies fœtomaternelles et néonatales

L’axe Pathologies fœtomaternelles et néonatales met à profit la structure unique du CHU Sainte-Justine pour l’étude des anomalies du développement embryonnaire, fœtal et néonatal. La périnatalogie est un domaine dans lequel Sainte-Justine s’illustre parmi les centres hospitaliers universitaires les plus dynamiques au Canada. Nos chercheurs s’intéressent à divers aspects de la santé fœto-maternelle, tels que la rétinopathie du prématuré, le paradoxe cardiovasculaire de la grossesse, le flux dans l’isthme aortique et l’effet des antidépresseurs sur la grossesse.

Santé métabolique et maladies complexes

L’axe Santé métabolique et maladies complexes s’applique à comprendre, à prévenir et à intervenir sur les problèmes métaboliques importants allant de la période fœtale jusqu’au début de l’âge adulte. Les chercheurs de cet axe travaillent sur la prévalence et la distribution des maladies génétiques, sur les effets fondateurs et la variabilité génétique au Québec, ainsi que sur la dissection fonctionnelle du transport intestinal des lipides. Une équipe de chercheurs travaille aussi sur la cirrhose infantile, maladie spécifique des Amérindiens du Québec.

À propos de cette page
Mise à jour le 9 juillet 2015
Créée le 2 juillet 2014
Signaler ou faire une remarque

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 Centre de recherche du CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés.
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine