Chercheur

    André Tremblay , Ph.D.

    andre.tremblay@recherche-ste-justine.qc.ca
    André Tremblay
    Axe de recherche
    Santé métabolique et cardiovasculaire
    Thème de recherche
    Métabolisme énergétique, stress et dysfonction mitochondriale
    Adresse
    CHUSJ - Centre de Recherche

    Téléphone
    514-345-2830

    Titres

    • Chef d'axe, Santé métabolique et cardiovasculaire, Centre de recherche du CHU Sainte-Justine
    • Professeur titulaire, Département d'obstétrique-gynécologie et Département de biochimie, Université de Montréal

    Stage(s) proposé(s)

    Formation

    • Postdoctorat en oncologie moléculaire, Université McGill, 1999
    • Postdoctorat en endocrinologie, Hôpital Royal Victoria, Université McGill, 1995
    • PhD en biochimie, Université de Sherbrooke, 1992

    Intérêts de recherche

    • La biologie moléculaire et cellulaire des récepteurs nucléaires dans les tissus reproducteurs et périphériques
    • Rôle et fonction des récepteurs des estrogènes ERa et ERb
    • Signalisation des récepteurs EGFR/ErbB sur la réponse estrogénique
    • Interaction chimiokines-estrogènes sur la différenciation/prolifération cellulaire
    • Régulation de la cascade PPARg-LXRa-FXR dans le métabolisme énergétique et lipidique
    • Mécanismes de corégulation transcriptionnelle, remodelage de la chromatine, modifications et dégradation protéosomale des récepteurs nucléaires

    Expertises de recherche

    • Cellule
    • Désordres métaboliques
    • Expression et régulation génique
    • Gène (Organismes vivants)
    • Hormonothérapie de remplacement
    • Médiateurs immunologiques: cytokines et chimiokines
    • Récepteurs et transporteurs
    • Régulation hormonale
    • Régulations endocriniennes
    • Signalisation cellulaire et cancer
    • Système endocrinien 

    Sommaire de carrière

    Je m'intéresse aux récepteurs nucléaires qui font partie d’une famille multigénique de facteurs de transcription qui contrôlent l’expression des gènes en réponse à divers signaux cellulaires. Ils agissent donc comme senseurs biologiques dans plusieurs processus métaboliques, tels que le développement tissulaire, l’homéostasie vasculaire et la croissance tumorale. Au laboratoire, deux familles de récepteurs nucléaires sont à l’étude, soit les ERα/ERβ et les PPARs.

    Les récepteurs des estrogènes ERα et ERβ transmettent la réponse hormonale des tissus reproducteurs. Ils sont donc directement impliqués dans la physiologie et le développement des caractères sexuels. Nous étudions en particulier la réponse de ERα et ERβ aux signaux cellulaires des récepteurs aux facteurs de croissance et chimiokines associés au développement et à l’oncogénèse.

    Les récepteurs de la famille des PPAR (α, β et g) sont des régulateurs cellulaires impliqués dans l’homéostasie des glucides et lipides circulants et du métabolisme énergétique. Nous étudions la transcription de leurs gènes cibles, la régulation avec les récepteurs nucléaires LXR et FXR, et la biogénèse mitochondriale reliées aux désordres métaboliques tels que le diabète et l’obésité.

    Prix et distinctions

    • Subvention Projet, Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), 2017-2020
    • Bourse salariale pour nouveau chercheur, Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), 2000-2005

    Publications choisies

    • Sanchez, M., Sauvé, K., Picard, N., Tremblay, A. (2010) Challenging estrogen receptor b with phosphorylation. Trends Endo Met (in press)
    • Demers, A., Caron, V., Rodrigue-Way, A., Wahli, W., Ong, H., Tremblay, A. (2009) A Concerted Kinase Interplay Identifies PPARg as a Molecular Target of Ghrelin Signaling in Macrophages. PLoS ONE 4(11): e7728.
    • Sauvé, K., Lepage, J., Sanchez, M., Heveker, N., Tremblay, A. (2009) Positive feedback activation of estrogen receptors by the SDF1-CXCR4 pathway. Cancer Research 69: 5793-5800.
    • Picard, N., Charbonneau, C., Sanchez, M., Licznar, A., Busson, M., Lazennec, G., Tremblay, A. (2008) Phosphorylation of AF-1 regulates proteasome-dependent nuclear mobility and E6-AP ubiquitin ligase recruitment to the estrogen receptor β. Molecular Endocrinology 22: 317-330.
    • Demers, A., Rodrigue-Way, A., Tremblay, A. (2008). Hexarelin signaling to PPARgamma in metabolic disease. Special Issue on Cardiovascular Physiology and Disease. PPAR Research Jan. 2008:1-9.
    • Rodrigue-Way, A., Demers, A., Ong, H., Tremblay, A. (2007) A Growth Hormone-Releasing Peptide Promotes Mitochondrial Biogenesis And A Fat Burning-like Phenotype Through Scavenger Receptor CD36 in White Adipocytes.  Endocrinology. 148:1009-1018.
    • Sanchez, M., Sauvé, K., Picard, N., Tremblay, A. (2007) Transcriptional repression of the estrogen receptor β by the PI3K/Akt pathway involves a phosphorylation-dependent release of CBP. J. Biol. Chem. 282:4830-4840.
    • Avallone, R., Demers, A., Rodrigue-Way, A., Anghel, S., Wahli, W., Marleau, S., Ong, H., Tremblay, A. (2006) A Growth Hormone-Releasing Peptide that Binds Scavenger Receptor CD36 and Ghrelin Receptor Upregulates ABC Sterol Transporters and Cholesterol Efflux in Macrophages Through a PPARg-dependent Pathway. Molecular Endocrinology, 20(12):3165-3178.
À propos de cette page

Créée le 22 juillet 2014
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 Centre de recherche du CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés.
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine