• English

Centre de recherche
mardi 18 novembre 2008
Communiqué de presse

Inauguration d'un laboratoire unique au monde destiné aux maladies musculo-squelettiques

Le Laboratoire Viscogliosi en génétique moléculaire des maladies musculo-squelettiques

Montréal, mardi 18 novembre 2008 – Le Centre de recherche du CHU Sainte-Justine est fier d’inaugurer son tout nouveau laboratoire destiné à la recherche en génétique moléculaire des maladies musculo-squelettiques. Il s’agit d’un laboratoire unique au monde, doté d’une infrastructure de calibre international et qui aura un double objectif : diagnostiquer la maladie et personnaliser les traitements.

La mission de ce laboratoire dirigé par le Dr Alain Moreau, est de développer de nouveaux outils diagnostiques moléculaires pour le dépistage précoce de la scoliose et d’autres maladies touchant un grand nombre d’enfants et d’adultes et pour lesquelles il n’existe aucun test. En outre, cette infrastructure de pointe permettra au Dr Moreau et à son équipe de mettre au point de nouveaux composés thérapeutiques visant à prévenir la scoliose ou en stopper la progression à un stade précoce. Il s’agit ni plus ni moins d’une avancée remarquable vers une médecine personnalisée qui révolutionnera le traitement de la scoliose ainsi que celui d’autres maladies comme l’arthrose et l’ostéoporose. Avec toutes ces avancées, le Dr Moreau considère « qu’on est dans une position exceptionnelle permettant d’envisager pour la première fois l’éradication de cette maladie et ce, dans un très proche futur avec le développement d’ici dix ans des premiers médicaments». Pour le Dr Guy A. Rouleau, directeur du Centre de recherche du CHU Sainte-Justine, « Les travaux du Dr Moreau annoncent des avancées spectaculaires dans le domaine des maladies musculo-squelettiques en préparant dès aujourd’hui la médecine de demain. En effet, les activités menées dans le domaine de la génomique vont conduire à une médecine adaptée au profil génétique de chaque patient afin d’apporter une réponse thérapeutique ciblée à ses problèmes de santé ».

L’aménagement de ce laboratoire regroupe des appareils de haute technologie permettant d’identifier, par profilage génétique, des sous-groupes de patients pour lesquels on pourra prescrire un programme de prévention personnalisé. De plus, une plate-forme robotisée, qui permet l’analyse de tests biochimiques de 500 patients dans un délai de quatre heures, permettra d’identifier divers composés d’intérêt thérapeutique.

Viscogliosi : un partenaire de longue date

Partenaire de recherche de longue date et soucieuse d’offrir au Dr. Moreau les conditions optimales pour faire avancer les soins et la recherche sur les maladies musculo-squelettiques, Paradigm Spine, présidée par Marc R. Viscogliosi, a poussé plus loin son association avec le CHU Sainte-Justine. En faisant un don de 1.6 million de dollars, l’entreprise devient ainsi un important donateur de la Fondation de l’Hôpital Sainte-Justine. «Notre collaboration avec le Centre de recherche du CHU Sainte-Justine remonte à plusieurs années déjà pendant lesquelles le Dr Moreau et son équipe ont su démontrer toute leur expertise» souligne Monsieur Marc R.Viscogliosi, président directeur général de Paradigm Spine. « L’avancée de leurs travaux dans le domaine des maladies musculo-squelettiques a permis de révolutionner le diagnostic et le traitement de la scoliose. L’amélioration de la qualité de vie des enfants en est une preuve évidente. Par cette contribution à la Fondation de l’Hôpital Sainte-Justine, nous nous associons avec fierté aux travaux de recherche du Dr Moreau en mettant à sa disposition un laboratoire et des équipements que l’on ne retrouve nulle part ailleurs dans le monde».

La scoliose en bref

La scoliose est une déformation de la colonne vertébrale qui touche quatre personnes sur cent, plus particulièrement les jeunes filles âgées entre 10 et 18 ans. Outre la déformation du dos, cette maladie peut avoir des conséquences importantes sur la santé des patients comme l’atteinte des fonctions d’équilibre et de la perception dans l’espace, la diminution de la densité osseuse, l’atteinte du tonus musculaire et l’apparition prématurée d’ostéoporose chez certaines patientes à l’âge adulte.

En moyenne, 30% des enfants nés de parents souffrant d’une scoliose en développeront une à leur tour. Toutefois, la scoliose survient dans 85% des cas de façon sporadique chez des enfants sans aucun antécédent familial. Le laboratoire offrira donc deux tests complémentaires qui permettront de détecter les enfants asymptomatiques qui risquent de développer une scoliose. Un de ces tests permet d’ailleurs de classer les patients selon trois groupes spécifiques ce qui permet d’identifier le meilleur traitement pour chaque groupe en développant des approches thérapeutiques personnalisées. La collaboration des familles à ce programme de recherche est très précieuse car, grâce au transfert des connaissances et aux services conseils, les parents peuvent participer activement au suivi du traitement ou à la prévention de la maladie. Au-delà de l’équipement ultraperformant et unique au monde du laboratoire, le succès d’une telle entreprise est dû à la confiance des jeunes patients et de leurs parents envers l’équipe de chercheurs et de spécialistes de Sainte-Justine.

Le transfert des connaissances aux pédiatres sera également fort utile puisqu’ils ne disposent actuellement d’aucun outil permettant le dépistage précoce des enfants à risque de développer la scoliose et d’identifier parmi les enfants atteints, dès le début de la maladie, ceux qui vont progresser rapidement.

Rappelons qu’en 2006, le Dr Alain Moreau avait réalisé une percée majeure dans le domaine en mettant au point le premier test diagnostique précoce de la scoliose et du degré d’intensité avec lequel la maladie se développe. La validation clinique de ces tests s’est échelonnée de 2006 à 2008. La commercialisation de ces tests est prévue pour l’année 2009.

Consortium International

Plusieurs pays dont l’Italie, la Chine, le Danemark, la Suisse, la France et l’Angleterre et les Etats-Unis sont impliqués dans les activités du Laboratoire Viscogliosi. C’est le CHUSJ qui agira à titre de centre de coordination et de référence et qui supervisera toutes les recherches. Cette vaste collaboration permettra la mise en commun des données et le croisement des résultats obtenus auprès de différentes populations du globe.

– 30 –

Notes

Le Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine est le plus grand centre mère-enfant au Canada et l’un des quatre plus importants centres pédiatriques en Amérique. Plus de 4 000 employés composent ses effectifs. Associé à l’Université de Montréal, le CHU Sainte-Justine est de loin le plus grand centre de formation en pédiatrie au Québec et un leader au Canada. Son centre de recherche regroupe 178 chercheurs et compte plus de 400 étudiants .Il exerce un leadership reconnu, particulièrement dans les domaines de la périnatalogie, du neurodéveloppement, du cancer, des maladies musculosquelettiques et des sciences du mouvement. Le CHU Sainte-Justine célébrera son centenaire en 2007.

À propos de cette page
Mise à jour le 20 novembre 2014
Créée le 20 novembre 2014
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 Centre de recherche du CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés.
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine