• English

Centre de recherche
mardi 8 janvier 2013
Communiqué de presse

AllerGen attribue sa bourse de recherche de 250 000 $ à un clinicien-chercheur de la relève

Combattre la pénurie de spécialistes en immunologie clinique et allergologie au Canada

Hamilton (Ontario) (le 8 janvier 2013) – AllerGen NCE Inc., le Réseau des allergies, des gènes et de l’environnement (AllerGen), réseau de recherche national financé par le gouvernement du Canada par l’entremise du Programme de réseaux de centres d’excellence, est ravi d’annoncer que Dr Phillipe Bégin, du Centre hospitalier de l’Université de Montréal et du Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine (CHU Sainte-Justine) à Montréal, au Québec est le lauréat de la prestigieuse bourse AllerGen à l’intention d’un clinicien-chercheur de la relève.

D’une valeur de 250 000 $, cette bourse est une solution novatrice à la grave pénurie de spécialistes en immunologie clinique et allergologie au Canada et permet de veiller à ce que les nouveaux allergologues et immunologues cliniques canadiens soient en mesure de poursuivre leur formation en recherche universitaire sur les allergies, l’asthme et l’anaphylaxie.

La bourse attribuée au Dr Bégin témoigne de la collaboration internationale nouée entre AllerGen, le Centre de recherche du CHU Sainte-Justine au Québec et l’Université Stanford en Californie. Au cours des deux années de recherche financées par la bourse, Dr Bégin mènera des recherches clinique et fondamentale sur l’immunothérapie par voie orale destinée aux patients souffrant d’allergies alimentaires, sous la supervision commune de Dr Elie Haddad, chef de l’immunologie au CHU Sainte-Justine et professeur à l’Université de Montréal, et de Dr Kari Nadeau, directeur de la Stanford Alliance for Food Allergy Research (SAFAR) et professeur agrégé à l’Université Stanford.

« AllerGen est heureux de soutenir la formation en recherche de Dr Bégin et de l’aider dans son cheminement pour devenir un clinicien-chercheur indépendant dans le domaine de l’allergie et de l’immunologie », affirme le directeur scientifique et PDG d’AllerGen, Dr Judah A. Denburg. « Je suis persuadé que les travaux de recherche de Dr Bégin et la collaboration entre le Centre de recherche du CHU Sainte-Justine et l’Université Stanford contribueront à l’avancement de nouveaux traitements et techniques ciblant les allergies alimentaires. »

Selon la norme de soins en vigueur, la prise en charge des allergies alimentaires se résume à éviter les aliments allergènes et à éduquer le patient et sa famille à la gestion à court terme d’une réaction allergique. Le fardeau que représente cette approche ainsi que la crainte constante d’une exposition accidentelle nuisent à la qualité de vie liée à la santé des patients et de leur famille. Les enquêtes sur la qualité de vie démontrent que les familles dont un ou plusieurs enfants souffrent d’allergies alimentaires se butent à plusieurs obstacles importants, notamment quand vient le temps de préparer les repas, de faire des activités sociales, de trouver la bonne garderie et de fréquenter l’école, de même qu’ils subissent un niveau de stress accru. Il y a donc manifestement des besoins cliniques et sociaux auxquels le traitement des allergies alimentaires actuel ne répond pas.

En présence d’allergies alimentaires, l’immunothérapie par voie orale est un traitement nouveau toujours à l’étude mais qui, déjà, a attiré l’attention du milieu scientifique s’intéressant aux allergies. « Selon des études préliminaires, l’immunothérapie par voie orale s’avère efficace pour désensibiliser les patients et peut même induire une tolérance alimentaire permanente chez certains d’entre eux, explique Dr Haddad. À l’Université Stanford, Dr Bégin sera le leader clinique de trois essais multicentriques de l’immunothérapie par voie orale auprès de patients allergiques aux arachides ou à plusieurs aliments. Ces essais cliniques de phases 1 et 2 sont essentiels pour démontrer l’innocuité et l’efficacité de l’immunothérapie par voie orale avant que les cliniciens puissent offrir ce traitement novateur à leurs patients. Grâce à cette bourse de recherche, Dr Bégin aura l’occasion de collaborer avec des sommités internationales de ce domaine de pointe de la recherche, ainsi que de devenir un chef de file du domaine en tant que clinicien-chercheur à son retour à Montréal », conclut Dr Haddad.

« Au nom de La Société canadienne d’allergie et d’immunologie clinique, j’aimerais féliciter Dr Begin et ses mentors pour cette importante bourse. Le perfectionnement de chercheurs possédant les compétences cliniques nécessaires pour répondre à d’importantes questions de recherche sur les allergies à expression clinique est l’un des objectifs de notre société », affirme Dr Paul K. Keith, président de La Société canadienne d’allergie et d’immunologie clinique.

Le programme de recherche de Dr Bégin s’attardera également à comprendre les mécanismes immunologiques qui sous-tendent une immunothérapie par voie orale réussie chez les personnes souffrant d’allergies alimentaires. « En comparant les changements immunologiques survenus chez les patients parvenus à une tolérance complète à ceux des patients qui n’ont pas répondu au traitement ou qui ont développé des effets secondaires allergiques, nous espérons être en mesure de cerner les cibles d’un traitement adjuvant qui permettrait de rendre l’immunothérapie par voie orale plus sûre et plus efficace, ainsi que de personnaliser le traitement, explique Dr Bégin. Comprendre comment rétablir la tolérance alimentaire pourrait également nous donner des indices sur ce qui, au départ, provoque la perte de la tolérance alimentaire. »

Dr Bégin a obtenu une maîtrise de la Faculté de médecine de l’Université de Montréal, dans le cadre de laquelle il a travaillé avec Dre Catherine Laprise, chercheuse financée par AllerGen active en génétique de l’asthme et l’atopie à l’Université du Québec à Chicoutimi. Au cours de sa résidence en médecine interne et de sa sous-spécialisation en allergie et en immunologie clinique au CHUM, Dr Bégin a mené une étude clinique sur les allergies alimentaires et les allergies aux vaccins avec Dre Anne Des Roches et Dr Louis Paradis et obtenu la bourse de recherche en immunodéficience et en immunomodulation afin d’étudier le potentiel immunomodulatoire des basophiles et des cellules dendritiques dans le laboratoire de Drs Guy Delespesse et Marika Sarfati, chercheurs également soutenus par AllerGen. Dr Bégin a terminé avec succès sa sous-spécialisation en allergie et en immunologie clinique cet automne et poursuit actuellement ses études doctorales en sciences biomédicales à l’Université de Montréal.

Il s’agit de la deuxième bourse de recherche AllerGen à l’intention d’un clinicien-chercheur de la relève qu’attribue le Réseau. Dr Moshe Ben-Shoshan, de l’Université McGill et de l’Hôpital de Montréal pour enfants, a été le lauréat de la toute première bourse remise en 2010.
À propos d’AllerGen NCE Inc.

La mission d’AllerGen est de catalyser et de soutenir la découverte, le développement, le réseautage, le renforcement de la capacité, la commercialisation et le transfert des connaissances qui contribuent à la diminution de la morbidité, de la mortalité et du fardeau socio-économique des maladies allergiques et immunitaires liées.

AllerGen NCE Inc. investit dans la recherche et la formation entreprises par des chercheurs canadiens de premier rang qui visent à la génération de nouvelles connaissances sur les causes, le traitement et la prévention des maladies allergiques, de l’asthme et de l’anaphylaxie. AllerGen est un réseau de recherche national consacré à l’amélioration de la qualité de vie des personnes souffrant d’allergies et de maladies immunitaires liées. AllerGen est financé par Industrie Canada par l’intermédiaire du Programme des Réseaux de centres d’excellence (RCE). Le réseau est hébergé par l’Université McMaster à Hamilton, en Ontario.

– 30 –

Source
Pour en savoir plus, veuillez communiquer avec
Renseignements
Diana Royce, EdD
Directrice administrative et chef des opérations
AllerGen NCE Inc.
905-525-9140, poste 21672
lyndsayfoisey@allergen-nce.ca

Autre source / renseignements
AllerGen NCE Inc.

Michael DeGroote
Centre for Learning and Discovery, Room 3120
McMaster University, 1280 Main Street West
Hamilton, ON L8S4K1
Tél. 905.525.9140, poste 26502
Téléc. 905.524.0611
www.allergen-nce.ca

À propos de cette page
Mise à jour le 6 novembre 2014
Créée le 6 novembre 2014
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 Centre de recherche du CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés.
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine