• English

Centre de recherche
lundi 29 septembre 2014

Quatre chercheurs du CHU Sainte-Justine reçoivent des subventions Fonds des leaders de la Fondation canadienne pour l’innovation

MONTRÉAL, le 29 septembre 2014 – Quatre chercheurs du Centre de recherche du CHU Sainte-Justine ont obtenu du financement de la Fondation canadienne pour l’innovation (FCI) dans le cadre du concours Fonds des leaders John-R.-Evan. Ce financement vise à soutenir leurs projets innovateurs, car ils ont un potentiel d’impact profond et durable sur le milieu de la recherche au Canada.

Le Dr Benoît Mâsse, chercheur au sein de l’axe Avancement et devenir en santé, chef de l’Unité de recherche clinique intégrée (URCA) et professeur agrégé à l’École de santé publique de l’Université de Montréal, touchera une subvention pour son projet de plateforme de recherche intégrée sur la santé mentale et les infections sexuellement transmissibles (PREMMIUM).

La Dre Anne Monique Nuyt, chercheuse au sein de l’axe Pathologies fœtomaternelles et néonatales et professeure titulaire au Département de pédiatrie de l’Université de Montréal, recevra un soutien financier pour son programme de recherche sur l’impact de la prématurité sur le devenir de l’adulte. Plus précisément, elle tentera d’élucider les anomalies de développement du système cardiovasculaire qui accroissent le risque de maladies cardiovasculaires.

Le Dr David St-Pierre, professeur au Département de kinanthropologie de l’Université du Québec à Montréal (UQAM) et depuis peu chercheur au sein du Centre de recherche du CHU Sainte-Justine, obtiendra une subvention conjointe avec l’UQAM pour améliorer les infrastructures permettant l'étude des effets des peptides gastro-intestinaux sur l'accumulation excessive de lipides dans les organes et tissus.

Le Dr Damian Labuda, chercheur au sein de l’axe Maladies virales, immunitaires et cancers et professeur titulaire au Département de pédiatrie de l’Université de Montréal, collaborera avec les Drs Alain Gagnon et Lisa Dillon, de l’Université de Montréal, qui ont obtenu une subvention pour développer l’infrastructure « Démographie familiale au Québec ancien : une approche biosociale ». L'utilisation de données sur la transmission de traits biologiques en fonction des contextes socioéconomiques et environnementaux permettra de mieux comprendre les rôles respectifs que jouent ces facteurs, ainsi que leur interaction.

Autre source / renseignements
Communications, Centre de recherche du CHU Sainte-Justine.

communications@recherche-ste-justine.qc.ca

À propos de cette page
Mise à jour le 6 novembre 2014
Créée le 6 novembre 2014
Signaler ou faire une remarque

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 Centre de recherche du CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés.
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine