• English

Centre de recherche
mardi 29 juillet 2014

Six nouveaux chercheurs viennent consolider l’expertise du CHU Sainte-Justine en recherche

MONTRÉAL, le 29 juillet 2014 – Dans le cadre de son plan pour faire avancer le savoir dans le domaine de la santé de la mère, de l'enfant et de l'adolescent, le Centre de recherche du CHU Sainte-Justine est fier d’annoncer le recrutement de six chercheurs de talent qui viennent consolider l’expertise de ses axes Maladies du cerveau, Pathologies fœtomaternelles et néonatales, Maladies musculosquelettiques et réadaptation et Santé métabolique. Il s’agit des Drs Philippe Campeau, Mathieu Dehaes, Sylvie Girard, Valérie Marcil, Paula Rushton et David St-Pierre, qui apporteront respectivement leur expertise en dysplasies squelettiques, imagerie pédiatrique, fonctions du placenta, thérapies nutritionnelles et nutrigénomiques, mobilité des adultes et enfants en fauteuil roulant et rôle des peptides gastro-intestinaux dans les stéatoses hépatiques et musculaires.

Profils des chercheurs et expertise apportée au CHU Sainte-Justine

Le Dr Philippe Campeau est chercheur au sein de l’axe Maladies du cerveau, médecin généticien au CHU Sainte-Justine et professeur adjoint de clinique au Département de pédiatrie de l’Université de Montréal et. Il s’intéresse au traitement des erreurs innées du métabolisme, ainsi qu’aux dysplasies squelettiques, qui sont des maladies génétiques liée à la croissance anormale des os. Le Dr Campeau s’emploie à identifier de nouveaux gènes à l’origine de ces maladies au moyen du séquençage de l’exome et à caractériser la fonction que jouent ces gènes dans des modèles murins. Ses travaux permettront d’améliorer l’évaluation et la prise en charge de patients atteints, en plus de contribuer au développement et à l’évaluation de nouveaux traitements potentiels.

Le Dr Mathieu Dehaes est aussi chercheur au sein de l’axe Maladies du cerveau et professeur-chercheur adjoint au Département de radiologie, radio-oncologie et médecine nucléaire de l’Université de Montréal. Ses travaux portent sur le développement d’outils d’analyse et de statistique, ainsi que sur le développement d’instruments optiques non invasifs portatifs et d’antennes IRM destinés à l'imagerie pédiatrique. Ces développements technologiques visent à identifier de nouveaux biomarqueurs permettant de comprendre les mécanismes sous-jacents aux lésions cérébrales périnatales associées au manque d'oxygène à la naissance, aux maladies cardiaques, aux accidents vasculaires cérébraux, aux convulsions et à la prématurité.

La Dre Sylvie Girard est chercheuse au sein de l’axe Pathologies foetomaternelles et néonatales, en plus d’être professeure-chercheuse adjointe au Département d’obstétrique-gynécologie de l’Université de Montréal. Elle étudie l’impact de l’inflammation, durant la grossesse, sur le bon fonctionnement du placenta, et la manière dont un fonctionnement anormal nuit au développement du fœtus, particulièrement au niveau neurologique. Ses travaux permettront éventuellement de mettre au point de nouvelles stratégies diagnostiques et thérapeutiques pour protéger le nouveau-né contre les effets néfastes de l’inflammation.

La Dre Valérie Marcil est chercheuse au sein de l’axe Santé métabolique et professeure-chercheuse adjointe au Département de nutrition de l’Université de Montréal. Elle s’intéresse entre autres au développement des maladies chroniques cardiovasculaires et métaboliques chez les survivants des cancers pédiatriques et aux mécanismes qui les expliquent. Elle s’intéresse aussi au rôle du stress oxydant, de la nutrition et du métabolisme dans les maladies complexes telles que les maladies inflammatoires de l’intestin et la scoliose idiopathique de l’adolescent. Faisant appel à la nutrigénomique, la Dre Marcil cherche à mettre au point des thérapies nutritionnelles personnalisées qui permettront de prévenir les complications métaboliques et le développement de maladies.

La Dre Paula Rushton est chercheuse au sein de l’axe Maladies musculosquelettiques et réadaptation et professeure-chercheuse adjointe à l’École de réadaptation de l’Université de Montréal et ergothérapeute. Ses travaux de recherche visent la mesure, l’intervention, le développement technologique et la valorisation des connaissances au bénéfice d’une mobilité accrue chez les adultes et les enfants en fauteuil roulant. Elle s’intéresse plus particulièrement aux habiletés et à la confiance en fauteuil roulant, ainsi qu’au développement de fauteuils roulants électriques intelligents.

Le Dr David St-Pierre est chercheur au sein de l’axe Santé métabolique et professeur adjoint, Département de kinanthropologie de l’UQAM. Il évalue les effets des peptides gastro-intestinaux sur l’infiltration de lipides dans le développement des stéatoses hépatiques (dont la stéatose hépatique non alcoolique (SHNA) et musculaires. Parmi ses expertises de recherche, on compte les peptides gastro-intestinaux, l’étiologie de l’infiltration lipidique, le contrôle central de l’appétit, le développement de la résistance à l’insuline et du diabète de type 2, les modèles cellulaires, les études cliniques, la microscopie, la spectrométrie de masse et la mesure de la force musculaire ex vivo.

Source
Communications, Centre de recherche du CHU Sainte-Justine
Renseignements
communications@recherche-ste-justine.qc.ca

À propos de cette page
Mise à jour le 14 novembre 2014
Créée le 14 novembre 2014
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 Centre de recherche du CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés.
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine