• English

Centre de recherche
vendredi 16 juin 2017

Annonce de financement : Des médicaments pour enfants plus sûrs et plus efficaces

Le CHU Sainte-Justine partenaire du projet sur les essais cliniques novateurs en pédiatrie

WINNIPEG, Manitoba, 16 juin 2017 – L’Université du Manitoba a annoncé l’obtention de 8,4 millions de dollars pour financer les activités de recherche menées dans le cadre du projet Innovation in Pediatric Clinical Trials (IPCT) (projet sur les essais cliniques novateurs en pédiatrie). Ces fonds ont été octroyés par les Instituts de recherche en santé du Canada (IRSC), par Research Manitoba, de même que par la Children’s Hospital Foundation of Manitoba, en partenariat avec d’autres établissements de partout au Canada. Les Drs Serge Gouin et Jocelyn Gravel, tous deux chercheurs dans l’axe Santé métabolique et maladies complexes au CHU Sainte-Justine, sont partenaires dans ce projet.

IPCT permettra d’aborder les problématiques propres à la réalisation d’essais cliniques en pédiatrie, notamment la rareté relative de bien des maladies de l’enfance et les difficultés que présente le recrutement de participants, peu importe l’endroit. Le projet visera à explorer les nouvelles méthodologies de conception de modèles d’étude et jettera les bases du travail de KidsCAN, réseau canadien d’infrastructures coordonnateur et consultatif mis en place pour assurer aux enfants les meilleurs traitements. IPCT a pour but ultime d’améliorer la qualité des essais cliniques en pédiatrie, d’en accroître l’efficacité, et de fournir aux médecins une base de données précise et robuste contenant les renseignements nécessaires à la prescription de médicaments pour enfants.

Le projet a été financé par les réseaux de la Stratégie de recherche axée sur le patient (SRAP), une initiative lancée par l’IRSC en 2011. La SRAP vise à renforcer le soutien pour la réalisation d’essais cliniques, d’études d’intervention, et de projets de recherche consistant à comparer l’efficacité des traitements actuels, de même que les bienfaits qu’ils apportent et les dommages qu’ils causent. Les réseaux de la SRAP sont des réseaux de recherche collaboratifs établis à l’échelle nationale qui réunissent les chercheurs, les patients, les responsables des politiques, les centres universitaires de santé, les organismes de bienfaisance dans le domaine de la santé, de même que d’autres intervenants de divers territoires et provinces. La SRAP se distingue par sa volonté de considérer le patient comme un partenaire dans le processus de recherche afin de veiller à ce que le bon patient fasse l’objet, au moment opportun, de l’intervention adéquate.

Terry Duguid, député de Winnipeg-Sud et secrétaire parlementaire de la ministre de la Condition féminine, a déclaré que le gouvernement a la ferme intention d’appuyer les réseaux de la Stratégie en s’assurant que ceux-ci reçoivent les fonds nécessaires à la poursuite du travail capital qu’ils accomplissent. Selon lui, « ces réseaux de recherche collaboratifs qu’on a établi à l’échelle du pays et qui se composent notamment de chercheurs, de patients, de responsables des politiques, de centres universitaires en santé et d’organismes de bienfaisance dans le domaine de la santé jouent un rôle essentiel lorsque vient le temps mettre en application, avec une rapidité et une efficacité accrues, les résultats des projets de recherche dans les soins fournis aux patients et dans les politiques de soins de santé... c’est-à-dire quelque chose dont bénéficie toute la population canadienne[!] » [TRADUCTION LIBRE]

Les chercheurs participant au projet mèneront quatre essais dans six sites de recrutement situés dans les services des urgences de partout au Canada; ces essais toucheront les domaines de la gastroentérite, de la bronchiolite, et du traitement de la douleur. Le Dr Terry Klassen, président-directeur général et directeur scientifique du Children’s Hospital Research Institute of Manitoba (CHRIM) (institut de recherche de l’hôpital pour enfants du Manitoba), et directeur du Department of Pediatrics and Child Health (département de pédiatrie et de santé de l’enfant) au Max Rady College of Medicine de l’Université du Manitoba.

M. Klassen s’est dit enchanté de l’aide qu’apportera financement qu'ont accordé aujourd’hui l’IRSC, Research Manitoba et la Children’s Hospital Foundation of Manitoba. Ces fonds serviront, de fait, à la mise au point de traitements pédiatriques de meilleure qualité et plus sécuritaires dans les domaines de la gastroentérite, de la bronchiolite et du traitement de la douleur au sein des services des urgences de l’ensemble du Canada.  Il a ajouté : « J’éprouve aussi une grande fierté et beaucoup d’enthousiasme du fait que le CHRIM dirigera nos collaborateurs de partout au pays dans le cadre de ces importantes activités de recherche en employant une méthodologie d’essai clinique randomisé révolutionnaire. » [TRADUCTION LIBRE]

Le budget total prévu pour le projet IPCT est de 8,4 millions de dollars. Le financement est octroyé par neuf partenaires :

  • Instituts de recherche en santé du Canada - 3 000 000 $
  • Research Manitoba - 600 000 $      
  • Children’s Hospital Research Institute of Manitoba - 600 000 $
  • Women and Children’s Health Research Institute (Institut de recherche en santé pour les femmes et les enfants) - 800 000 $
  • Alberta Children’s Hospital Research Institute (Institut de recherche de l’hôpital pour enfants de l’Alberta) - 600 000 $
  • Children’s Hospital of Eastern Ontario Research Institute Inc. - 600 000 $
  • Hospital for Sick Children (Toronto) - 800 000 $
  • Département de pédiatrie, Western University - 804 000 $
  • CHU Sainte-Justine – 600 000 $

« C’est en travaillant de concert, et en investissant de manière conjuguée dans ces projets de recherche d’importance que nous aidons nos établissements de recherche à créer des solutions novatrices qui serviront habitants de la province et de l’extérieur » [TRADUCTION LIBRE], a indiqué Cliff Cullen, ministre de la Croissance, de l’Entreprise et du Commerce. « C’est avec grand plaisir que nous appuyons le projet Innovation in Pediatric Clinical Trials. Nous remercions toutes les personnes concernées de se dévouer à la santé des enfants, et de faciliter le processus de réalisation d’essais cliniques, d’en réduire les coûts et de le rendre plus instructif pour les professionnels de la santé qui sont en contact avec le public. » [TRADUCTION LIBRE]

Lawrence Prout, président et directeur général de la Children’s Hospital Foundation of Manitoba, a déclaré que « c’est grâce aux projets de recherche que l’on connaît toutes ces avancées en matière de soins de santé ». [TRADUCTION LIBRE] « Nos donateurs choisissent de faire confiance au Children’s Hospital Research Institute of Manitoba en investissant leurs premiers capitaux d’amorçage dans cette tentative. Nous nous enthousiasmons à l’idée que cette collaboration pancanadienne sauvera la vie d’enfants malades et blessés au Canada, mais également celle d’enfants à l’étranger[!] » [TRADUCTION LIBRE]

M. Digvir S. Jayas, vice-président (Research and International) et professeur distingué à l’Université du Manitoba, a, quant à lui, félicité le Dr Klassen et son équipe de recherche pour l’obtention de ces fonds. « Le travail qu’ils accomplissent en matière de réseautage et sur les systèmes de recherche concertée renforcera énormément notre capacité à offrir des soins de qualité supérieure à la population canadienne. » [TRADUCTION LIBRE]
 

À PROPOS DU CHILDREN’S HOSPITAL RESEARCH INSTITUTE OF MANITOBA

Le Children’s Hospital Research Institute of Manitoba (CHRIM) a été créé en 2001. Le CHRIM est la division de la Children’s Hospital Foundation of Manitoba qui se voue à la recherche. Chaque année, l’Institut permet à plus de 270 chercheurs en pédiatrie, de membres de personnel technique, d’étudiants et d’employés de soutien de prendre part à des projets de recherche et à des essais cliniques dont la valeur est supérieure à 10 millions de dollars.

À PROPOS DU CENTRE DE RECHERCHE DU CHU SAINTE-JUSTINE

Le Centre de recherche du CHU Sainte-Justine est un établissement phare en recherche mère-enfant affilié à l’Université de Montréal. Axé sur la découverte de moyens de prévention innovants, de traitements moins intrusifs et plus rapides et d’avenues prometteuses de médecine personnalisée, il réunit plus de 204 chercheurs, dont plus de 90 chercheurs cliniciens, ainsi que 360 étudiants de cycles supérieurs et postdoctorants. Le centre est partie intégrante du Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine, le plus grand centre mère-enfant au Canada et le deuxième centre pédiatrique en importance en Amérique du Nord. Détails au recherche.chusj.org

 

Source
CHU Sainte-Justine
Renseignements

Communications, Centre de recherche du CHU Sainte-Justine 
communications@recherche-ste-justine.qc.ca

Mélanie Dallaire
Conseillère principale, relations médias,
CHU Sainte-Justine
Tél. au bureau : 514-345-7707 / Téléav. : 514-415-5727
melanie.dallaire.hsj@ssss.gouv.qc.ca

Autre source / renseignements

Rebecca Rallo
Directrice du service des communications et du marketing, CHRIM
Tél. au bureau : 204-272-3135 / Tél. cell. : 204-227-1438 
rrallo@chrim.ca

Personnes nommées dans le texte
À propos de cette page
Mise à jour le 21 juin 2017
Créée le 21 juin 2017
Signaler ou faire une remarque

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 Centre de recherche du CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés.
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine