Centre de recherche
mercredi 21 février 2018

Une subvention de plus d'un demi-million de dollars pour la Dre Hélène Decaluwe afin de faire avancer la recherche sur le cancer

MONTRÉAL, 22 février 2018 - La Dre Hélène Decaluwe, clinicienne-chercheure en immunologie pédiatrique au CHU Sainte-Justine et professeure agrégée de clinique au Département de pédiatrie de l'Université de Montréal est récipiendaire du concours de subventions de la Division du Québec de la Société canadienne du cancer / Fonds de recherche du Sommet Mont-Gabriel. Ce programme constitue un partenariat entre la Division du Québec de la Société canadienne du cancer et la Fondation Cole et ses collaborateurs afin de financer des projets dans le domaine de la leucémie et du lymphome chez les enfants et jeunes adultes pour leur donner de meilleures chances de rétablissement grâce à la recherche et à la mise sur pied d’initiatives en oncologie.

Les Dres Hélène Decaluwe du CHU Sainte-Justine et Nathalie Johnson de l’Hôpital Général Juif ont reçu plus d'un demi-million de dollars sur une période de 3 ans pour leur projet intitulé «Optimisation de l’immunothérapie pour les lymphomes à risque élevé chez les adolescents et les jeunes adultes ». Le lymphome est la forme de cancer la plus fréquente chez les adolescents et les jeunes adultes. Bien que certains jeunes atteints de ce type de cancer répondent favorablement à la chimiothérapie, il est essentiel de trouver un moyen d’identifier en amont les patients qui seront réfractaires à ce traitement, en plus de développer de nouvelles thérapies pour les patients qui rechutent. L'équipe de recherche examinera des échantillons de sang d’adolescents et de jeunes adultes pour déceler des indices génétiques précoces qui permettront de savoir si les lymphomes deviendront résistants aux médicaments habituels. Elles identifieront également l’ensemble des récepteurs exprimés à la surface des lymphocytes, ou globules blancs, qui les empêche de jouer leur rôle au sein du système immunitaire et d’éliminer efficacement le lymphome. Finalement, les chercheures examineront si une immunothérapie combinée peut être considérée comme un traitement de remplacement efficace. Elles pourront ainsi améliorer le traitement du cancer chez les jeunes, et améliorer non seulement leur qualité de vie, mais leur survie.

L’initiative de ce programme vise à franchir les barrières, à renforcer la collaboration entre les établissements dédiés à la recherche, à former de nouvelles équipes de recherche et à promouvoir de nouvelles idées pour lutter contre le cancer.

Source
CHU Sainte-Justine
Renseignements

Société canadienne du cancer

Personnes nommées dans le texte
À propos de cette page
Mise à jour le 23 février 2018
Créée le 21 février 2018
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 Centre de recherche du CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés.
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine