• English

Centre de recherche
lundi 3 juin 2019
Communiqué de presse

L’industrie pharmaceutique investit dans l’essor de la recherche clinique précoce au Québec

Les partenaires publics et privés de CATALIS sont mobilisés pour faire du Québec un chef de file mondial dans la conduite d’essais cliniques de phases précoces.

PHILADELPHIE, le 3 juin 2019 – À l’occasion du congrès de la Biotechnology Innovation Organization (BIO 2019), CATALIS Québec annonce que ses huit partenaires pharmaceutiques ont renouvelé leur engagement financier. Depuis son lancement, GlaxoSmithKline, Pfizer, AbbVie, Takeda, Novartis, Merck, Servier et Roche ont investi près de 1,6 million $ CA dans l’initiative CATALIS, afin de soutenir le rôle du Québec en tant que chef de file mondial dans le domaine de la recherche clinique précoce.

Depuis 2017, ce partenariat public-privé novateur mobilise une quinzaine d’organisations qui travaillent conjointement au développement et à la mise en place des meilleures pratiques mondiales en recherche clinique, en faveur des patients et de la population du Québec.

«Pour assurer le rayonnement et la compétitivité de notre industrie des sciences de la vie, il est essentiel d’attirer davantage d’investissements privés. En mobilisant tous les intervenants de ce secteur de l’économie, l’initiative CATALIS renforce l’attractivité du Québec dans le domaine de la recherche clinique précoce. Le gouvernement est fier de soutenir un tel projet, qui démontre clairement le caractère innovant de cette industrie», a déclaré le ministre de l’Économie et de l’Innovation, monsieur Pierre Fitzgibbon.

«Dès le départ, notre association a soutenu l’initiative CATALIS, et plusieurs membres de Médicaments novateurs Canada sont maintenant impliqués dans ce réseau qui s’avère un atout majeur pour le Québec. Nous appuyons plusieurs actions de la Stratégie québécoise des sciences de la vie 2017-2027, dont ce modèle de partenariat axé vers la convergence des intérêts pour accélérer la découverte de solutions thérapeutiques innovantes pour les patients», a affirmé madame Pamela Fralick, présidente de Médicaments novateurs Canada.

En plus de développer des ressources pour l’ensemble de l’écosystème québécois en recherche clinique, l’initiative CATALIS appuie cinq établissements du réseau de la santé du Québec: le Centre hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM), le Centre universitaire de santé McGill (CUSM), le Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine, le CHU de Québec – Université Laval et le Centre de recherche du Centre hospitalier universitaire de Sherbrooke (CRCHUS). Ces établissements partenaires ont obtenu des fonds pour soutenir le déploiement de leur expertise en recherche clinique précoce, notamment par l’embauche de personnel de recherche hautement qualifié.

«CATALIS a créé un réseau de partenariat unique rassemblant les acteurs clés en recherche clinique au Québec. En travaillant ensemble, nous allons stimuler le démarrage de nouveaux essais cliniques et générer des retombées positives pour l’économie du Québec et la santé de la population», a déclaré madame Danika Laberge, directrice générale de CATALIS Québec.

Les essais cliniques de phases précoces (I, II) sont les premières études menées chez l’humain pour fournir des preuves scientifiques de l’innocuité et de l’efficacité d’un médicament ou d’une autre approche thérapeutique. Ces essais menés auprès d’un petit groupe de patients représentent souvent une opportunité de trouver un traitement potentiel pour les patients qui souffrent de maladies graves, lorsque toutes les thérapies standards ont échoué.

Pour en savoir plus: catalisquebec.com

Sur la photo: Danika Laberge, CATALIS Québec, Pierre Fitzgibbon, ministre de l’Économie et de l’Innovation du Québec et Pamela Fralick, Médicaments Novateurs Canada
 

– 30 –

À propos du Centre de recherche du CHU Sainte-Justine

Le Centre de recherche du CHU Sainte-Justine est un établissement phare en recherche mère-enfant affilié à l’Université de Montréal. Axé sur la découverte de moyens de prévention innovants, de traitements moins intrusifs et plus rapides et d’avenues prometteuses de médecine personnalisée, il réunit plus de 200 chercheurs, dont plus de 90 chercheurs cliniciens, ainsi que 500 étudiants de cycles supérieurs et postdoctorants. Le centre est partie intégrante du Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine, le plus grand centre mère-enfant au Canada et le deuxième centre pédiatrique en importance en Amérique du Nord. Détails au recherche.chusj.org

Autre source / renseignements

Renseignements pour les médias:
Isabelle Girard, directrice des communications marketing, CATALIS Québec
igirard@catalisquebec.com
+1 514 233-6671

À propos de cette page
Mise à jour le 4 juin 2019
Créée le 4 juin 2019
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 Centre de recherche du CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés.
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine