Centre de recherche
mardi 30 juillet 2019

Lignes directrices pour la prise en charge de la maladie de Crohn chez les enfants

Une équipe de recherche canadienne dont font partie les Drs Prévost Jantchou et Colette Deslandres, chercheurs et gastro-entérologues pédiatriques au CHU Sainte-Justine, établit les lignes directrices pour la prise en charge de la maladie de Crohn luminal pédiatrique.

Bien que les maladies inflammatoires de l'intestin (MII) soient un fléau mondial, leur incidence et prévalence au Canada demeurent parmi les plus élevées au monde. Les données canadiennes suggèrent que l'incidence s'est stabilisée chez les adultes, mais continue d'augmenter chez les enfants, atteignant 9,68 pour 100 000 enfants de moins de 16 ans. La maladie de Crohn prédomine au palmarès des MII, représentant 65,6 % des cas chez les enfants, devant la colite ulcéreuse et la colite indéterminée ou non classée.

À l’heure actuelle, il n’existe aucun « traitement curatif » pour la maladie de Crohn, il est donc essentiel d’établir des stratégies permettant de combattre les symptômes et l’inflammation afin de mieux contrôler la maladie et d’offrir une meilleure qualité de vie aux patients. Ceci étant d’autant plus important chez les jeunes, car il subsiste un risque potentiel de ralentissement de la croissance en tant qu'effet direct d'une inflammation chronique persistante.

Compte tenu de la prévalence croissante de la maladie de Crohn infantile, des défis propres aux jeunes patients et des incertitudes entourant les choix de traitement, le Réseau canadien sur les maladies inflammatoires de l'intestin chez l'enfant s'est associé à l’Association canadienne de gastroentérologie pour élaborer des recommandations spécifiques aux traitements pédiatriques. Ces lignes directrices comprennent des options de traitement médical fondées sur le niveau de sévérité de la maladie, ainsi que des évaluations approfondies et continues pour définir le succès du traitement.

Au CHU Sainte-Justine

Au CHU Sainte-Justine, environ 600 enfants sont traités pour des MII. Chaque année, ce sont près de 120 à 130 nouveaux patients qui sont pris en charge par nos équipes multidisciplinaires spécialisées composées entre autres de gastro-entérologues, infirmiers(ères), nutritionnistes, psychologues et travailleurs sociaux.

Source
CHU Sainte-Justine
Renseignements

Communications, Centre de recherche du CHU Sainte-Justine
communications@recherche-ste-justine.qc.ca

Personnes nommées dans le texte
À propos de cette page
Mise à jour le 30 juillet 2019
Créée le 30 juillet 2019
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 Centre de recherche du CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés.
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine