Centre de recherche
jeudi 15 août 2019
Communiqué de presse

Une étude du CHU Sainte-Justine montre une corrélation entre le temps d’attente lors d’une première visite à l’urgence et la probabilité d’une deuxième visite

MONTRÉAL, le 15 août 2019 - Une nouvelle étude menée sur une large cohorte par une équipe de scientifiques et de médecins du CHU Sainte-Justine montre clairement que le temps d’attente vécu lors d’une première visite à l’urgence pédiatrique est un prédicteur de la probabilité d’une visite subséquente du patient à cette même urgence.

Le temps d’attente à l’urgence constitue l’un des enjeux majeurs dans les services de santé au Québec, au Canada, et dans la plupart des pays occidentaux. Sa réduction est une priorité de premier plan, afin d’offrir aux patients et à leur famille une expérience de soins optimale.

L’étude du CHU Sainte-Justine a été menée à partir de données informatiques sur environ 80 000 visites de patients de moins de 18 ans à l’urgence entre novembre 2016 et le 31 octobre 2017. Les résultats de cette analyse indiquent clairement une corrélation entre la durée d’attente pour être vu par un médecin de l’urgence lors d’une première visite et la probabilité de s’y représenter dans les 12 mois subséquents.

Alors qu’un tiers des patients qui sont vus en moins d’une heure consultent de nouveau dans le même contexte dans l’année qui suit, seulement 22% de ceux qui attendent quatre heures ou plus reviennent à la même urgence dans les 12 mois suivants. «En effet, chaque heure d’attente supplémentaire réduit le risque de revisite de 8%», déclare Dr Olivier Drouin, clinicien-chercheur au CHU Sainte-Justine et auteur de l’étude. «Cette découverte est importante puisque le nombre de visites à l’urgence du CHU Sainte-Justine a augmenté de 70 000 à 80 000 au cours des 5 dernières années, un phénomène qui touche d’autres institutions», renchérit Dr Drouin.

De son côté, Dr Antonio D’Angelo, chef de l’urgence du CHU Sainte-Justine ajoute: «Depuis plus de 10 ans nous avons connu une augmentation de plus de 45% du nombre de patients qui consultent à l’urgence chaque année. Malgré ceci nous avons instauré des mesures efficaces et innovatrices pour réduire les temps d’attentes pour l’ensemble des patients mais surtout pour les patients les plus malades. Les résultats de cette analyse nous font nous questionner sur le moyen le plus juste de réduire nos temps d’attentes pour les patients les plus malades, sans encourager la consultation inappropriée de l’urgence dans le futur.»

Si d’autres travaux ont établi un lien entre le temps d’attente réduit et le taux de satisfaction des parents par rapport à leur expérience à l’urgence, cette étude est la première à souligner le lien entre l’attente et la récurrence des visites.

Ces observations ont des conséquences importantes pour l’organisation des soins de santé à l’urgence dans les hôpitaux pédiatriques.

– 30 –

À propos du Centre de recherche du CHU Sainte-Justine

Le Centre de recherche du CHU Sainte-Justine est un établissement phare en recherche mère-enfant affilié à l’Université de Montréal. Axé sur la découverte de moyens de prévention innovants, de traitements moins intrusifs et plus rapides et d’avenues prometteuses de médecine personnalisée, il réunit plus de 200 chercheurs, dont plus de 90 chercheurs cliniciens, ainsi que 500 étudiants de cycles supérieurs et postdoctorants. Le centre est partie intégrante du Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine, le plus grand centre mère-enfant au Canada et le deuxième centre pédiatrique en importance en Amérique du Nord. Détails au recherche.chusj.org

À propos du CHU Sainte-Justine

Le Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine est le plus grand centre hospitalier mère-enfant au Canada. Il est membre du grand réseau d'excellence en santé de l'Université de Montréal (RUIS). Il compte 5 457 employés dont 1 532 infirmiers et infirmières auxiliaires et 1 000 professionnels en soins, 520 médecins, dentistes et pharmaciens, 822 résidents et plus de 204 chercheurs, 411 bénévoles, 4 416 stagiaires et étudiants de toutes disciplines. Le CHUSJ comprend 484 lits dont 67 au Centre de réadaptation Marie Enfant (CRME), seul centre dédié exclusivement à la réadaptation pédiatrique au Québec. L'OMS a reconnu le CHU Sainte-Justine «Hôpital promoteur de santé».

Source
CHU Sainte-Justine
Renseignements

Communications, Centre de recherche du CHU Sainte-Justine
communications@recherche-ste-justine.qc.ca

Florence Meney
Conseillère-cadre – médias externes
CHU Sainte-Justine
Tél. : 514-755-2516
florence.meney.hsj@ssss.gouv.qc.ca 

Personnes nommées dans le texte
À propos de cette page
Mise à jour le 15 août 2019
Créée le 15 août 2019
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 Centre de recherche du CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés.
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine