Centre de recherche
mardi 19 janvier 2021
Communiqué de presse

Au cœur de la compréhension du cerveau

Une chaire en intelligence artificielle Canada-CIFAR pour le professeur Eilif B. Muller

MONTRÉAL, le 19 janvier 2021 – Le CHU Sainte-Justine est fier d’annoncer que son chercheur Eilif B. Muller s’est vu octroyer une Chaire en intelligence artificielle Canada-CIFAR de l’Institut canadien de recherches avancées (Canadian Institute for Advanced Research (CIFAR)). Il devient ainsi le tout premier titulaire de cette prestigieuse chaire au sein de notre établissement, ce qui atteste de son statut de chef de file dans ce domaine de recherche.

« Les nouvelles technologies révolutionnent notre façon de penser et de faire. L’intelligence artificielle (IA) et l’apprentissage automatique nous permettent de voir la maladie autrement et de dépasser les limites de la recherche traditionnelle. Le professeur Eilif B. Muller apportera une expertise de pointe mondiale unique qui bénéficiera à toute notre communauté de recherche et au leadership du Canada dans cette sphère en évolution constante », souligne le Dr Jacques L. Michaud, directeur de la recherche au CHU Sainte-Justine.

Nouvelle recrue dans l’axe de recherche Cerveau et développement de l’enfant du CHU Sainte-Justine depuis 2020, Eilif B. Muller est professeur sous-octroi adjoint IVADO (Institut de valorisation des données) au Département de neurosciences de l’Université de Montréal et membre académique associé de l’Institut québécois d’intelligence artificielle – Mila. Neuroscientifique, chercheur en IA et physicien, il utilise des approches computationnelles et mathématiques pour pousser encore plus loin notre compréhension de l'architecture, du développement et de la perception du cerveau des mammifères.

Il a déjà apporté des contributions significatives à notre compréhension des réseaux de neurones, un domaine de recherche important pour l'IA, mais aussi pour la neuroscience. De 2011 à 2019, il a dirigé l'équipe de scientifiques pionniers du Blue Brain Project de l'École polytechnique fédérale de Lausanne, en Suisse, chargée de développer et étudier des simulations de tissus cérébraux de mammifères à l'aide de supercalculateurs.

En 2015, le professeur Muller et ses collègues ont publié une étude dans la revue Cell décrivant la simulation la plus complète réalisée à ce jour du néocortex, une région cérébrale centrale pour la cognition et l'apprentissage chez les mammifères. Leurs travaux ont contribué de manière significative à notre compréhension de la structure, de la dynamique et de la plasticité du néocortex, aboutissant à des publications dans des revues de renom telles que Nature Neuroscience, Nature Communications et Cerebral Cortex.

Dans son nouveau Laboratoire des architectures d'apprentissage biologique (ABL-Lab) au Centre de recherche du CHU Sainte-Justine, il mène actuellement des travaux visant à élargir la relation symbiotique entre les neurosciences et les théories de l'IA pour résoudre un mystère fondamental à l'intersection de ces deux disciplines : comment la perception sensorielle est-elle apprise dans le néocortex ? Intégrant les dernières avancées empiriques dans notre compréhension de la physiologie synaptique, dendritique et des circuits neuronaux, l'ABL-Lab exploite des approches computationnelles de pointe pour explorer les processus d'apprentissage du néocortex.

« Notre objectif est de fournir une nouvelle inspiration pour résoudre des problèmes ouverts dans le domaine de l'apprentissage profond, et une nouvelle base conceptuelle pour comprendre la fonction d'apprentissage et le dysfonctionnement dans le cerveau des mammifères », explique le professeur Muller.

L’octroi d’une Chaire en intelligence artificielle Canada-CIFAR aura un impact positif important sur ses travaux de recherche. « Le CIFAR a joué un rôle central dans le soutien de la recherche fondamentale innovante et pionnière en apprentissage profond dans les années 90 et 2000 avant qu'elle ne devienne une nouvelle tendance en science. Cet investissement a contribué à assurer un rôle de chef de file pour le Canada dans ce domaine économiquement important et a inspiré des initiatives similaires dans le monde, comme ELLIS en Europe », indique le professeur Muller.

« Je suis immensément honoré et reconnaissant d'avoir été sélectionné pour rejoindre ce groupe de 80 scientifiques exceptionnels qui travaillent avec passion et sans relâche pour contribuer à cette grande odyssée canadienne avec le soutien du CIFAR », conclut-il.

– 30 –

À propos du CIFAR

Le CIFAR est une organisation de recherche basée au Canada qui rassemble de brillants cerveaux pour trouver réponse aux plus grandes questions auxquelles font face la science et l’humanité. Le CIFAR reçoit l’appui des gouvernements du Canada, de l’Alberta, de l’Ontario et du Québec, ainsi que d’organisations internationales partenaires, de donateurs individuels, de fondations et d’entreprises.

À propos du Centre de recherche du CHU Sainte-Justine

Le Centre de recherche du CHU Sainte-Justine est un établissement phare en recherche mère-enfant affilié à l’Université de Montréal. Axé sur la découverte de moyens de prévention innovants, de traitements moins intrusifs et plus rapides et d’avenues prometteuses de médecine personnalisée, il réunit plus de 210 chercheurs, dont plus de 110 chercheurs cliniciens, ainsi que 450 étudiants de cycles supérieurs et postdoctorants. Le centre est partie intégrante du Centre hospitalier universitaire Sainte-Justine, le plus grand centre mère-enfant au Canada.

Source
CHU Sainte-Justine
Renseignements

Source :

Maude Hoffmann
Communications, Centre de recherche du CHU Sainte-Justine
maude.hoffmann.hsj@ssss.gouv.qc.ca

 

Personne-ressource auprès des médias :

Florence Meney
Conseillère-cadre – médias externes
CHU Sainte-Justine
Tél. : 514-755-2516
florence.meney.hsj@ssss.gouv.qc.ca  

Personnes nommées dans le texte
À propos de cette page
Mise à jour le 19 janvier 2021
Créée le 19 janvier 2021
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 Centre de recherche du CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés.
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine