Centre de recherche
mercredi 10 novembre 2021

Danielle Levac: une physiothérapeute qui utilise les jeux vidéos

«Enfant, la physiothérapie m’a énormément aidée. J’ai su très jeune que je voulais passer de l’autre côté en tant que physiothérapeute et aider à mon tour d’autres enfants», dit Danielle Levac, nouvellement nommée au poste de professeure dans l’équipe de physiothérapie de l’École de réadaptation de l’Université de Montréal. Elle va y enseigner dès 2022 dans les domaines de la pédiatrie, de la neuroréadaptation ainsi que de l’application et du transfert des connaissances.

Les jeux vidéos, un outil de réadaptation pour les enfants

Danielle Levac le reconnaît, elle n’est pas une grande joueuse de jeu vidéo. C’est au moment où la Wii de Nintendo est sortie sur le marché alors qu’elle travaillait auprès d’enfants au Holland Bloorview Kids Rehabilitation Hospital de Toronto qu’elle a eu un déclic.

«Lorsqu’on a apporté des jeux vidéos aux enfants, leurs yeux se sont écarquillés. Très vite, je me suis aperçue que ça les intéressait beaucoup et que ça les aidait grandement dans leurs exercices physiques.»

Comment pourrait-on intégrer la console de jeu à la rééducation des enfants? Comment se servir d’autres outils de réalité virtuelle? Et avec quel type d’enfant? Plus largement, comment concevoir et évaluer des applications innovantes en réalité virtuelle pour intervenir en réadaptation pédiatrique?

Ces questions l’ont amenée à faire une maîtrise et un doctorat, puis à devenir spécialiste dans le domaine. Au cours des cinq dernières années, ses recherches novatrices sur l’intégration de la réalité virtuelle et des jeux vidéos dans la réadaptation des enfants ont été citées plus de 13 000 fois.

«La réalité virtuelle et les jeux vidéos ont des avantages multiples. Ils permettent de travailler les principes d’apprentissage moteur, de faire répéter l’exercice plusieurs fois à l’enfant et de lui donner de la rétroaction. Les thérapeutes peuvent aussi mesurer précisément la progression et l’habileté des enfants. Le tout dans un environnement engageant, attrayant, motivant pour les enfants.»

À Montréal, l’un des plus grands pôles mondiaux en jeux vidéos

Après avoir été professeure à Boston au département de physiothérapie et sciences de la réadaptation de l’Université Northeastern, Danielle Levac arrive à Montréal. Elle est ravie de venir dans cette ville bilingue et d’être dans un environnement francophone à l’Université de Montréal. L’excellente réputation en recherche et en enseignement de l’UdeM l’a également attirée.

Elle se réjouit que Montréal soit l’un des plus grands centres mondiaux de production de jeux vidéos. «Ça ne sert à rien que je crée un nouveau jeu comme chercheuse s’il ne peut pas être utilisé dans le monde réel. Les jeunes sont maintenant habitués à jouer avec des graphiques superbes et ce n’est pas possible de les réaliser seule, sans la coopération de l’industrie.»

Un nouveau laboratoire d’innovation numérique

C’est au cœur de Montréal, au Technopôle en réadaptation pédiatrique du Centre de réadaptation Marie Enfant du CHU Sainte-Justine, qu’elle a installé un nouveau laboratoire d’innovations numériques, polytechniques et interactives en réadaptation pour enfants. Ce laboratoire travaillera avec les enfants, les membres de leur famille, les proches aidants, les cliniciens et les chercheurs du Technopôle pour promouvoir une intégration durable des innovations numériques telle la réalité virtuelle en réadaptation pédiatrique.

Le laboratoire accueillera des étudiants et étudiantes des cycles supérieurs et des stagiaires de recherche dès janvier prochain. D’ailleurs, cela pourrait être vous! Alors, si vous vous intéressez à la pédiatrie ou aux nouvelles innovations en matière de soins de santé et que vous souhaitez apporter votre contribution dans ce domaine, vous pouvez contacter Danielle Levac.

Autre source / renseignements

UdeM Nouvelles

Personnes nommées dans le texte
À propos de cette page
Mise à jour le 10 novembre 2021
Créée le 10 novembre 2021
Signaler ou faire une remarque
 

Chaque dollar compte !

Merci de votre générosité.

Ce sont les donateurs comme vous qui nous permettent d’accélérer la recherche, de guérir, à chaque année, plus d’enfants et continuer d’offrir un des meilleurs niveaux de santé au monde.

Il est également possible de donner par la poste ou de donner par téléphone au numéro sans frais

1-888-235-DONS (3667)

Nous contacter

514 345-4931

Légal

© 2006-2014 Centre de recherche du CHU Sainte-Justine.
Tous droits réservés.
Avis légaux  Confidentialité  Sécurité

Avertissement

Les informations contenues dans le site « CHU Sainte-Justine » ne doivent pas être utilisées comme un substitut aux conseils d’un médecin dûment qualifié et autorisé ou d’un autre professionnel de la santé. Les informations fournies ici le sont à des fins exclusivement éducatives et informatives.

Consultez votre médecin si vous croyez être malade ou composez le 911 pour toute urgence médicale.

CHU Sainte-Justine